>
>
Sinusite aiguë : une douleur de la face qui peut compliquer le rhume
Sinusite aiguë : une douleur de la face qui peut compliquer le rhume
Publié le 01.02.2016
Mise à jour 02.02.2016
Mots-clés :
Sinusite aiguë : une douleur de la face qui peut compliquer le rhume
Jevtic/iStock

Sinusite aiguë : PREVENIR

Comment prévenir une sinusite aiguë ?

• Les infections virales sont contagieuses et elles se transmettent par différents modes, soit par contact direct  de personne à personne (gouttelettes de salive au cours des éternuements ou par les mains), soit indirectement par les objets ou les mouchoirs contaminés. Les règles d’hygiène de base sont donc utiles également pour prévenir les rhinopharyngites et les sinusites.
Il faut donc utiliser un mouchoir pour éternuer quand on est malade et se laver les mains régulièrement pour éviter de contaminer les objets. Il faut utiliser des mouchoirs jetables.
Il faut bien sûr s’habiller chaudement pendant la saison froide (avec gants, écharpe et bonnet). Il vaut mieux éviter de fumer. La pratique sportive est aussi un élément important pour prévenir les infections respiratoires hivernales.
• Pour éviter qu’une rhinopharyngite s’aggrave et entraîne une sinusite, la température des pièces doit être comprise entre 18 °C et 20 °C pour éviter les atmosphères trop chaudes et trop sèches (qui fragilisent les muqueuses). Il faut aérer régulièrement les chambres (même en hiver) et humidifier l’air ambiant si nécessaire. Il faut arrêter de fumer ou éviter la fumée des autres. Il faut éviter les bains en piscine et la plongée jusqu’à la guérison.

Que faire en cas de récidives trop fréquentes ?

En cas de terrain allergique, il peut être nécessaire d’associer des antihistaminiques en cas de survenue d’une rhinopharyngite pour prévenir la persistance d’une muqueuse inflammatoire à distance du rhume, celle-ci pouvant favoriser une réinfection et une surinfection.
L’usage des antihistaminiques nécessite certaines précautions liées aux effets possibles des diverses substances qu’ils contiennent (notamment en cas de glaucome à angle fermé, d’adénome de la prostate ou de troubles du rythme cardiaque).

<< TRAITEMENT
PLUS D’INFOS >>
Sur le même sujet :