Mélanome : l’exposition au soleil est le principal facteur de risque
Mélanome : l’exposition au soleil est le principal facteur de risque
© 123RF-belchonock

Le mélanome est le cancer de la peau le plus grave parce qu'il peut se métastaser. Toutefois, lorsqu'il est dépisté à un stade précoce, il peut désormais être traité efficacement.

COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Le mélanome est aussi appelé mélanome malin. Son traitement principal repose sur l'exérèse chirurgicale à un stade précoce, une opération qui enlève la lésion et les tissus environnants. Un grain de beauté ou naevus peut en être le point de départ. Le rôle du soleil et des ultraviolets est majeur.

 

Qu'est-ce que le mélanome ?

Le mélanome est une tumeur maligne qui se développe à partir des mélanocytes, les cellules de l'épiderme, qui produisent un pigment colorant la peau, la mélanine. La tumeur se développe d'abord à la surface de la peau avant de continuer en profondeur. Dans un quart des cas environ, le point de départ du mélanome est un grain de beauté (naevus) qui se transforme en cancer. C'est le plus rare des cancers de la peau mais aussi le plus grave car il a tendance à se disséminer loin de la lésion initiale et à envahir d'autres organes : ce sont les métastases.

 

© Inserm/Dubertret, Louis

Serimedis-inserm.fr

 

Quelle est la cause de cette maladie ?

Les expositions répétées au soleil, mais également aux rayons ultraviolets artificiels (lampes à bronzer) sont le principal facteur de risque de survenue de la maladie. Le risque est d'autant plus élevé que l'exposition solaire débute tôt dans la vie (épuisement du capital soleil).

Cependant, le soleil n'explique pas tous les cas de mélanomes. Certains apparaissent dans des régions du corps comme la plante des pieds ou les muqueuses qui ne sont pas exposées.

Il existe également une prédisposition familiale au mélanome : le risque augmente si au moins deux parents du premier degré en ont souffert.

 

Quel est le rôle du soleil ?

C'est le principal facteur de risque du mélanome. L'exposition au cours de l'enfance et de l'adolescence est particulièrement dangereuse, en particulier les brûlures solaires.

Certaines professions sont particulièrement à risque : celles de l'agriculture et toutes les professions exercées en plein air.

La pigmentation est aussi un facteur qui compte : plus la peau est pâle et dépourvue de pigments, plus forte est la probabilité d'avoir des coups de soleil et de développer un mélanome.

Une exposition solaire irrégulière et intense est également plus risquée qu'une exposition progressive et régulière.

 

Les grains de beauté sont-ils dangereux ?

Des grains de beauté en grand nombre, de grande taille et irréguliers prédisposent à la survenue d'un mélanome. Cependant, le risque d'évolution vers un cancer des grains de beauté banals est faible et la grande majorité des mélanomes surviennent en dehors d'un grain de beauté. C'est pourquoi il n'est pas recommandé de faire enlever les grains de beauté d'aspect normal à titre préventif.

LE DIAGNOSTIC >>
Sur le même sujet :