>
>
Bronchiolite du nourrisson : une infection virale bénigne à surveiller de près
Bronchiolite du nourrisson : une infection virale bénigne à surveiller de près
Publié le 07.12.2018
Mots-clés :
Bronchiolite du nourrisson : une infection virale bénigne à surveiller de près
naumoid/iStock

Bronchiolite du nourrisson : TRAITEMENT

Quel est le traitement de la bronchiolite ?

Comme pour toutes les infections virales, les antibiotiques sont inutiles pour soigner la bronchiolite. Ils ne sont prescrits qu’en cas de surinfection bactérienne.
Le traitement est « symptomatique » : du paracétamol, ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tel que l’ibuprofène après l’âge de trois mois, pour la fièvre.
La kinésithérapie respiratoire quotidienne est prescrite. Elle permet d’éliminer les mucosités qui obstruent les voies respiratoires.
Il faut hydrater correctement le nourrisson, en fractionnant son alimentation et en épaississant les biberons. Il faut désobstruer le nez et éviter de fumer dans la maison ou l’appartement.
Dans la majorité des cas, la bronchiolite se soigne à la maison.
L’hospitalisation pour surveillance et soins est parfois indispensable chez les bébés de moins de six semaines et les nourrissons fragiles, et si des complications surviennent. Il sera parfois nécessaire de prévoir une ventilation assistée.
Une immunoprophylaxie passive par perfusion d'anticorps monoclonaux anti-VRS (Synagis®) est réservée aux prématurés de 32 semaines d’aménorrhée et aux enfants atteints de dysplasie broncho-pulmonaire.

Quels sont les conseils à suivre ?

- Nettoyer le nez plusieurs fois par jour avec du sérum physiologique.
- Donner de l’eau régulièrement à boire pour éviter la déshydratation.
- Donner à manger plus souvent et en plus petites quantités.
- Aérer les pièces du logement.
- Ne pas trop couvrir l’enfant.
- Ne pas fumer près de lui.

<< DIAGNOSTIC
PREVENIR >>
Sur le même sujet :
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit