>
>
Cataracte : une chirurgie simple à faire en ambulatoire
Cataracte : une chirurgie simple à faire en ambulatoire
Publié le 27.03.2017
Mise à jour 03.09.2018
Mots-clés :
Cataracte : une chirurgie simple à faire en ambulatoire
gpointstudio/iStock

Cataracte : TRAITEMENT

Comment traiter la cataracte ?

L’opération de la cataracte consiste à détruire le cristallin opaque par une méthode que l’on appelle la « phacoémulsification » et à le remplacer par un implant oculaire qui va faire office de cristallin de substitution, mais non adaptable.
Cette intervention se fera sous anesthésie locale de l’œil. Il n’existe pas à ce jour d’alternative médicamenteuse à la chirurgie pour les personnes qui sont réticentes à la chirurgie des yeux. Néanmoins la chirurgie de la cataracte est de plus en plus perfectionnée avec des appareils innovants qui en font l’une des interventions les plus sûre en ophtalmologie.

Comment se déroule la chirurgie de la cataracte ?

Avant toute intervention, il est nécessaire de passer par une consultation d’anesthésie quelques jours avant. L’anesthésiste vérifiera qu’il n’existe pas de contre indication et pourra réaliser un bilan sanguin et un électrocardiogramme.
La chirurgie de la cataracte se réalise sur un jour en hospitalisation ambulatoire. Cela veut dire que la personne vient le jour de son opération, reste quelques heures à l’hôpital et rentre chez elle le soir même.
L’opération en elle même dure environ une demi-heure et généralement un seul œil sera opéré à la fois. Les deux interventions seront séparées de quelques semaines ou mois. Après une anesthésie locale par collyre ou une injection dans le coin de l’œil, le chirurgien va tout d’abord réaliser une micro-incision dans la cornée sous microscopie électronique. Puis grâce à son appareil de phacoémulsification, il va détruire le cristallin en fragments microscopiques par une série d’ultrasons puis va aspirer le reliquat. Une fois la poche qui contenait le cristallin vidée de son contenu, le chirurgien va pouvoir déposer l’implant. Enfin en fonction de la taille de l’ouverture, il pourra décider ou non de suturer avec un fil microscopique.
Après l'opération de la cataracte, les soins consistent en l'instillation de collyres antibiotiques et anti-inflammatoires trois fois par jour durant un à deux mois. Un pansement oculaire sera positionné pour éviter tout traumatisme éventuel, et la personne pourra rentrer chez elle sans souci.

Quelles sont les complications de la chirurgie ?

Comme n’importe quelle intervention chirurgicale, l’opération de la cataracte n’est pas dénuée de risque même si sa réalisation est rapide et facile. Cependant les complications son très rares.
La cataracte secondaire peut survenir dans les deux ans après la chirurgie. Il s’agit d’une nouvelle opacification due à la prolifération de cellules cristalliniennes qui n’auraient pas été correctement aspirées. Le traitement est simple par laser pour les détruire.
La deuxième complication est l’infection de l’œil. Elle peut apparaître quelques jours après l’opération et se caractérise par un œil rouge, douloureux et parfois purulent. Il faut prendre en charge immédiatement par un traitement antibiotique.
Enfin, mais cela arrive très rarement, un décollement de rétine est possible. Il se suspecte par l’apparition dans le champ de vision de pleins de petites mouches lumineuses qui volent et d’un brouillard de suie.

Quelles sont les précautions à prendre après l’opération de la cataracte ?

Une fois rentré à la maison, les activités de la vie de tous les jours peuvent être reprises.
Néanmoins, l’œil reste fragile pendant quelques semaines et doit être préservé de toute agression extérieure. Ainsi, il faut éviter les chocs, éviter de se frotter l’œil, même s’il démange, et porter une coque oculaire la nuit au moins durant deux semaines.
Il ne faut pas mettre du savon ou du shampoing dans l’œil et le protéger par un pansement stérile pour prendre une douche. Aller à la piscine est proscrit tout comme l’activité physique intense.

<< DIAGNOSTIC
VIVRE AVEC >>
Sur le même sujet :