>
>
Adénome de la prostate : une hypertrophie bénigne que l'on traite
Adénome de la prostate : une hypertrophie bénigne que l'on traite
Publié le 20.09.2018
Mise à jour 20.09.2018
Mots-clés :
Adénome de la prostate : une hypertrophie bénigne que l'on traite
Wavebreakmedia/iStock

Hypertrophie bénigne de la prostate : PLUS D’INFOS

L’hypertrophie bénigne de la prostate en France

A partir de 50 ans, l’HBP est fréquente et son incidence augment avec l’âge. On estime qu’elle est présente chez plus de 80 % des hommes de plus de 80 ans. Au total, 2 millions d’hommes ont des symptômes d’HBP, la moitié prend un traitement médical et un sur dix nécessite un traitement chirurgical.

Les liens de l’hypertrophie bénigne de la prostate

Le site de l’Association Française d’Urologie (AFU)
http://urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/hyperplasie-benigne-de-la-prostate-hbp-adenome-prostatique.html

Les liens Pourquoi Docteur

Une opération de l'adénome de la prostate laisse peu de séquelles
Cancer de la prostate : le diagnostic précoce améliore le pronostic
Insuffisance rénale : prendre soin de ses reins permet d’éviter la dialyse

Les vidéos You tube

<< VIVRE AVEC
Sur le même sujet :
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit