Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Allergies, asthme, eczéma : faites manger du fromage à votre bébé

Une étude française menée dans cinq pays européens démontre que plus un enfant mange du fromage tôt, moins il a de risques de contracter des allergies, de l’asthme ou de l’eczéma.

Allergies, asthme, eczéma : faites manger du fromage à votre bébé fotek / iStock

  • Publié 19.12.2018 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Et si vous donniez du fromage à votre bébé ? L’idée peut vous paraître étonnante, mais une étude menée par le CHU de Besançon et l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) montre que cela peut être bénéfique. En effet, la consommation de fromages dès le plus jeune âge réduit les risques d’allergies, d’eczéma ou d’asthme. Les chercheurs ont suivi près d’un millier d’enfants de cinq pays européens (Allemagne, Suisse, Autriche, France et Finlande) depuis 2002.

Vivre à la campagne, une première protection

Au départ, cette étude ne portait pas du tout sur le fromage. Les chercheurs voulait savoir si naître et grandir dans une ferme protégeait des allergies. C’est pour cette raison que sur les 931 enfants suivis, tous vivent en zone rurale et la moitié dans une ferme. Les premiers résultats de l’étude ont en effet montré que vivre dans une ferme au plus jeune âge réduisait les risques de développer plus tard de l’asthme ou des allergies alimentaires. Trois facteurs protègent les bébés: l’exposition à la poussière, la consommation de produits laitiers à base de lait cru et une alimentation diversifiée.

Le risque d’allergie divisé par deux grâce au fromage

Les chercheurs se sont ensuite penchés sur cette diversification alimentaire et ont découvert qu’introduire des fromages dans les 18 premiers mois de la vie divisait par deux les risques d’allergies, qu’elles soient alimentaires ou cutanées. Les enfants ont consommé six types de fromages: fromage pressé, semi-pressé, à pâte molle, bleu, frais et de la ferme. "Dans cette étude, toute consommation de fromage entre 12 et 18 mois était associée à une réduction significative du risque de dermatite atopique à 6 ans et d’allergie alimentaire mais aussi à un risque diminué de rhinite allergique, d’asthme et de sensibilisation aux allergènes tant alimentaires qu’inhalés", précise l’Inra dans un communiqué.

Les bienfaits des bactéries

On sait tous que le fromage est peuplé de bactéries. Ces dernières participent à l’équilibre de notre microbiote intestinal. Or, quand cette flore composée de microbes ne se porte pas bien, elle peut provoquer diverses maladies, allant de la dépression à l’obésité. Le bon fromage participe donc au renforcement de notre microbiote, et par la même occasion de notre système immunitaire. En faire manger aux bébés est encore plus bénéfique car ce sont pendant les premiers mois de la vie que notre microbiote se construit. De plus, le lien entre microbiote et eczéma a été fait récemment dans une étude franco-américaine. Les résultats de cette recherche devront être complétés par deux études supplémentaires afin d’en savoir plus.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité