Publicité

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Prendre soin de son microbiote intestinal évite de nombreuses maladies : voici les aliments à privilégier

Notre alimentation joue un rôle fondamental sur notre état de santé. En influant sur l’équilibre de notre microbiote intestinal, directement connecté à notre cerveau, son importance sur notre organisme est fondamentale.

Prendre soin de son microbiote intestinal évite de nombreuses maladies : voici les aliments à privilégier metamorworks/iStock

  • Publié 02.11.2018 à 12h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Le rôle du microbiote intestinal pour notre organisme est essentiel. Dépression, eczéma, obésité, diabète et bien d’autres maladies sont directement provoquées ou influencées par le déséquilibre de notre microbiote intestinal. Il est donc essentiel de veiller à son équilibre pour être en bonne santé.

L’importance fondamentale du microbiote intestinal

Le microbiote intestinal est composé d’une multitude de micro-organismes situés dans le tube digestif. Il compte environ 40 000 milliards de bactéries dont l’organisation est très équilibrée et contribue au bon fonctionnement du système digestif et du système immunitaire. Des traitements médicaux, un stress prolongé ou encore une mauvaise alimentation peuvent fragiliser cet équilibre et affecter notre capacité à nous défendre contre les mauvaises bactéries.

Notre flore intestinale, composée de bactéries, est connectée à notre cerveau. Grâce au cortisol, elle parvient à communiquer avec l’organe qui contrôle notre corps, ce qui peut expliquer son influence sur des maladies extra-intestinales. Une étude récente a même montré que cette connexion est ultra-rapide et qu’un circuit d’information privilégié existe entre les deux. Il y aurait un branchement de l’intestin directement sur le système nerveux, permettant de transférer les informations en quelques dizaines de millisecondes.

Les aliments à favoriser

Cette connexion entre l’intestin et le cerveau, et l’influence du microbiote sur notre organisme, traduisent l’importance de notre alimentation sur notre état de santé. Étant donné que celle-ci peut modifier l’équilibre du microbiote, elle peut, par la suite, influer sur le fonctionnement de notre organisme. Alors, quels aliments privilégier pour notre microbiote ? "En le nourrissant avec des prébiotiques, dont se nourrissent les bonnes bactéries intestinales" avance André Burckel auteur du livre Régime Burckel pour la santé du microbiote intestinal.

Concrètement, cela signifie "une alimentation variée riche en fibres, présentes dans les fruits et légumes, permet au microbiote de trouver sa ration de prébiotiques", précise, à 20 Minutes, Harry Sokol gastro-entérologue à l’Hôpital Saint-Antoine à Paris. Par ailleurs, les aliments riches en graisses animales doivent être limités car ils favorisent le développement de bactéries moins favorables au microbiote. À l’inverse, "les aliments fermentés, comme la choucroute fraîche, les conserves lacto-fermentées ou encore le kéfir, boisson fermentée, riche en probiotiques : c’est-à-dire qu’ils contiennent directement des micro-organismes permettant de rétablir l’équilibre de son microbiote", ajoute Harry Sokol.

Des greffes de microbiote pour soigner certaines pathologies

Étant donné le rôle fondamental du microbiote sur notre organisme, les chercheurs regardent désormais comment il peut être utilisé pour améliorer notre état de santé. Harry Sokol, qui travaille au centre gastro-entérite et nutrition à l’ l’Hôpital Saint-Antoine, étudie la possibilité de greffes de microbiotes pour soigner certaines pathologies.

"Une étude menée sur la transplantation fécale chez des patients diabétiques a ainsi montré une très légère amélioration de leur pathologie", dévoile-t-il. "À ce stade, cela signifie que la transplantation fécale n’est probablement pas la solution thérapeutique, mais qu’un traitement plus ciblé sur un type particulier de bactéries présentes dans le microbiote pourrait être développé avec succès à l’avenir, et que cette piste thérapeutique pourrait avoir des applications multiples."

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité