Publicité

QUESTION D'ACTU

Corps humain

Cerveau - intestin : découverte d'une nouvelle connexion quasi-instantanée

La récente découverte d’un circuit d’information ultra-rapide entre l’intestin et le cerveau oblige à repenser le traitement de nombreux problèmes de santé.

Cerveau - intestin : découverte d'une nouvelle connexion quasi-instantanée ChrisChrisW/iStock

  • Publié 30.09.2018 à 09h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Les études concernant le rôle et le fonctionnement de l’intestin, présenté grossièrement comme le "second cerveau", continuent d’alimenter les recherches. Après la découverte de la manière dont les microbiotes échangent avec le cerveau, les micro-organismes présents dans l’intestin, c’est un nouvel axe de communication privilégié et quasi-instantané entre l’intestin et le cerveau qui vient d’être découvert.

L’intestin est directement branché au système nerveux

Jusqu’ici, les chercheurs savaient que le cerveau et l’intestin communiquaient. Cependant, ils imaginaient que cela se faisait uniquement par voie hormonale. Un circuit d’information assez lent où il pouvait parfois se passer plusieurs minutes avant qu’une information ne remonte au cerveau depuis l’intestin.

Les chercheurs de l’Université de Duke viennent de découvrir que la communication entre ces deux organes est beaucoup plus rapide et qu’un circuit d’information privilégié existe entre les deux. Leurs résultats, publiés dans la revue Science, font état d’un branchement de l’intestin directement sur le système nerveux, permettant de transférer les informations en quelques dizaines de millisecondes.

L’intestin, un organe très influent

Cette découverte pourrait bien avoir une grande influence sur la manière dont se développe plusieurs maladies et sur comment il faut les traiter. Cela pourrait, par exemple, expliquer pourquoi de nombreux médicaments censés couper la faim en ciblant la voie hormonale - dont on pensait qu’elle était l’unique circuit d’information entre ces deux organes - sont inefficaces. La sensation de bien-être pendant que l’on mange pourrait également s’expliquer par cette nouvelle découverte.

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont injecté le virus de la rage à des souris. Ce virus se répandant dans tout le corps en remontant le long des nerfs, les chercheurs se sont dit qu’en le suivant ils allaient découvrir des trajectoires nerveuses inconnues entre l’intestin et le cerveau. Pour suivre le virus dans le corps, ils ont injecté des molécules fluorescentes pour pouvoir les reconnaître.

En observant les cellules nerveuses, les chercheurs ont donc découvert un circuit d’information privilégie entre intestin et cerveau où l’information circule en quelques dizaines de millisecondes. Cette nouvelle découverte accentue l’idée récente selon laquelle l’intestin joue un rôle prépondérant dans la naissance et le développement de nombreuses maladies comme l’obésité, les troubles de l’alimentation ou la dépression.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité