Antibiotiques : une utilisation raisonnée évite le développement des résistances
Publié le 04.10.2019
Antibiotiques : une utilisation raisonnée évite le développement des résistances

Si l'on compare la consommation européenne d’antibiotique chez les humains et chez les animaux. La France tient la tête du classement mais elle traite plus les humains et moins les animaux.

 

Par le Dr Max Fleury

Antibiotiques : Comment les prendre ?

-Comment sait-on quel antibiotique prescrire ?

-Est-il utile de prendre plusieurs antibiotiques en même temps ?

-Comment éviter le développement des résistances aux antibiotiques ?

-Quelles sont les règles de bon usage des antibiotiques ? 

-Que faire si j’ai oublié une dose d’antibiotique ?

-Puis-je utiliser plus tard ce qui me reste d’un traitement antibiotique précédent, ou utiliser ceux d’un ami ?

-Est-il possible de boire de l’alcool lorsque l’on est sous antibiotiques ?

-Y a-t-il un risque à prendre un antibiotique lorsque l’on est sous pilule ?

-Faut-il prendre systématiquement des probiotiques en cas de traitement par les antibiotiques ?

 

 

Comment sait-on quel antibiotique prescrire ?

Lorsqu’il existe une infection bactérienne, le choix d'un antibiotique dépend d'un ensemble de critères : ceux qui dépendent du germe responsable lui-même et ceux qui dépendent du patient et du site de l'infection. Les premiers se rapportent au spectre d'activité des différents antibiotiques. En effet, il est nécessaire d'utiliser une molécule qui soit efficace sur le germe responsable de l'infection. Les seconds concernent l'interaction du médicament antibiotique avec le patient : la capacité de l'antibiotique à atteindre efficacement le site de l'infection, l'existence d'un terrain allergique à certains antibiotiques ou encore la toxicité de la molécule à utiliser.

 

Est-il utile de prendre plusieurs antibiotiques en même temps ?

Dans la grande majorité des cas, on ne traite une infection qu’avec un seul antibiotique à la fois, administré par voie buccale, par injection ou en perfusion. Dans certaines infections très sévères, il peut être utile de recourir à une combinaison de plusieurs antibiotiques différents. C’est notamment le cas d’infections causées par des bactéries qui ont acquis des résistances aux antibiotiques, comme la tuberculose.

 

Comment éviter le développement des résistances aux antibiotiques ?

Le développement des résistances est dû pour une grande partie à l’usage inapproprié des antibiotiques. Pour éviter cela, il convient de respecter un certain nombre de précautions élémentaires : ce sont les règles de bon usage détaillées dans la question suivante.

 

Quelles sont les règles de bon usage des antibiotiques ? 

- Ne pas prendre d’antibiotiques sans prescription d’un médecin, 

- respecter la prescription : dose, fréquence, durée et heures de prise du traitement, 

- ne pas arrêter un traitement prématurément. Même si l’état s’améliore, l’antibiotique doit être pris conformément à la prescription du médecin

- ne pas prendre d’antibiotiques utilisés ou non utilisés lors d’un précédent traitement même si les symptômes semblent les mêmes, 

- ne pas donner son traitement à quelqu’un d’autre (un antibiotique est spécifique à chaque personne), 

- lire la notice pour vérifier les modalités d’utilisation et les précautions d’emploi. En cas de doute, interroger son médecin ou son pharmacien, 

- signaler tout effet indésirable survenu pendant le traitement à son pharmacien ou à son médecin, 

- une fois le traitement terminé, rapporter à son pharmacien toutes les boîtes entamées ou non utilisées.

 

Que faire si j’ai oublié une dose d’antibiotique ?

Prenez la dose oubliée le plus rapidement possible, sans toutefois doubler la dose suivante. Revenez ensuite au rythme de prise prescrit par votre médecin. La plupart des conditionnements actuels comprennent le nombre exact de comprimés ou de sachets nécessaires pour un traitement habituel. Veillez toujours à aller jusqu’au bout du traitement prescrit par votre médecin.

 

Puis-je utiliser plus tard ce qui me reste d’un traitement antibiotique précédent, ou utiliser ceux d’un ami ?

Les antibiotiques ne sont pas des médicaments comme les autres. Chaque traitement doit être précisément adapté à l’infection en cours. Prendre les restes d’un traitement précédent ou utiliser ceux d’un ami, mêmes si les symptômes sont ressemblants, c’est courir le risque d’utiliser ces antibiotiques à tort. Ce traitement peut alors fausser les résultats d’analyses biologiques indispensables pour connaître l’origine précise de la maladie en cours et retarder la mise en œuvre d’un traitement adapté. En outre la prise « sauvage » et inappropriée d’antibiotiques favorise l’apparition de résistances bactériennes. Quand votre traitement antibiotique est terminé, le mieux est de rapporter les comprimés non utilisés à votre pharmacien pour éviter la tentation de l’automédication une autre fois.

 

Est-il possible de boire de l’alcool lorsque l’on est sous antibiotiques ?

Si vous êtes sous antibiotiques, c’est que vous avez une infection. Or l’alcool exerce une action sur l’organisme et peut diminuer sa résistance en affaiblissant les défenses naturelles, ce qui risque d’aggraver encore l’infection en cours. En outre, l’alcool peut interférer avec l’antibiotique lui-même et modifier son action ou augmenter le risque d’effets indésirables. D’une manière générale, il faut éviter de consommer de l’alcool lorsque l’on prend des médicaments.

 

Y a-t-il un risque à prendre un antibiotique lorsque l’on est sous pilule ?

Les médicaments peuvent interagir les uns avec les autres et modifier leur efficacité.

Il faut donc systématiquement prévenir votre médecin des traitements que vous prenez si ce n’est pas lui qui vous les a prescrits. Ceci inclut les contraceptifs, les médicaments obtenus directement auprès du pharmacien ou les compléments alimentaires que vous prenez régulièrement. Certains antibiotiques peuvent diminuer l’efficacité de la contraception hormonale, ce qui augmente le risque de grossesse non désirée pendant la prise du traitement antibiotique et dans les semaines qui suivent. Si vous êtes sous pilule et que vous devez prendre un traitement antibiotique, continuez la prise du contraceptif tout en ayant recours aux préservatifs pendant le traitement et la semaine suivante.

 

Faut-il prendre systématiquement des probiotiques en cas de traitement par les antibiotiques ?

La prise d’antibiotiques est un facteur bien connu de diarrhée, à cause des dégâts qu’ils peuvent occasionner à la flore intestinale. Depuis plusieurs années, des études indiquent que la fréquence des diarrhées dues à la prise d’antibiotiques peut être réduite grâce à la prise de probiotiques pendant la durée du traitement. Parmi les espèces étudiées, Saccharomyces boulardii, Lactobacillus rhamnosus GG et certaines combinaisons de deux probiotiques ont démontré des effets significatifs. Plus récemment, des résultats positifs ont aussi été obtenus avec Lactobacillus plantarum et Lactobacillus gasser, administrées seules, ou la combinaison de Lactobacillus acidophilus avec Lactobacillus casei ou Lactobacillus. L’intérêt des probiotiques administrés en même temps que les antibiotiques est donc scientifiquement démontré. Certaines études ont démontré que la prise de yaourt du commerce, grâce aux ferments bactériens qu’ils contiennent, permet de limiter la durée et l’intensité des diarrhées liées aux antibiotiques.

<< Quels sont les risques ?
Leur histoire >>