Antibiotiques : une utilisation raisonnée évite le développement des résistances
Publié le 04.10.2019
Antibiotiques : une utilisation raisonnée évite le développement des résistances

Si l'on compare la consommation européenne d’antibiotique chez les humains et chez les animaux. La France tient la tête du classement mais elle traite plus les humains et moins les animaux.

 

Par le Dr Max Fleury

Antibiotiques : Quels sont les risques ?

-Existe-t-il des risques à prendre des antibiotiques ?

-Quels sont les effets secondaires des antibiotiques ?

-Comment se manifestent les allergies aux antibiotiques ?

-Cela « fatigue » t-il de prendre des antibiotiques ?

-Pourquoi les résistances aux antibiotiques sont-elles en augmentation ?

-L’utilisation des antibiotiques chez l’animal a-t-elle des répercussions chez l’homme ?

-Quelles sont les conséquences des résistances aux antibiotiques ?

-Quelles sont les maladies pour lesquelles les résistances aux antibiotiques sont déjà problématiques ?

-Pourquoi les antibiotiques peuvent-ils donner des diarrhées ?

 

 

 

Existe-t-il des risques à prendre des antibiotiques ?

Les antibiotiques sont des médicaments puissants dont la prise peut entraîner des effets secondaires et provoquer des réactions allergiques. Les antibiotiques peuvent perturber le fonctionnement habituel de l’organisme et détruire la flore bactérienne normale intestinale ou vaginale. La prise d’antibiotiques peut aussi déboucher sur la sélection de bactéries résistantes qui rendront le traitement d’infections ultérieures plus difficiles. C’est donc au médecin de décider de la nécessité ou non de recourir à un traitement antibiotique, en fonction de la balance bénéfice-risque propre à chaque situation. Il ne faut jamais faire pression sur votre médecin pour qu’il vous prescrive à tout prix des antibiotiques.

 

Quels sont les effets secondaires des antibiotiques ?

Chaque antibiotique a des effets secondaires qui lui sont propres. Les plus fréquemment rencontrés sont des troubles digestifs, comme des nausées, des vomissements et de la diarrhée. Les antibiotiques exposent aussi chez les femmes au risque de développer une mycose vaginale à cause du déséquilibre de la flore microbienne qu’ils peuvent provoquer. Les antibiotiques sont aussi parfois responsables de réactions allergiques importantes, se manifestant par des démangeaisons et une éruption cutanée généralisées. La survenue de ces effets secondaires oblige parfois à interrompre le traitement et à changer d’antibiotique. Il est important d’avertir le médecin des effets secondaires éventuels que vous avez déjà eu à souffrir avec tel ou tel antibiotique pour qu’il adapte sa prescription au risque que vous avez.

 

Comment se manifestent les allergies aux antibiotiques ?

Les antibiotiques entraînent souvent des réactions allergiques, notamment les pénicillines et les macrolides. Lorsque l’on est allergique à un antibiotique d’une famille en particulier, le risque est grand d’être allergique aux autres représentants de la même classe. En revanche, il n'y a pas de raison qu'il existe des allergies croisées entre molécules de classes différentes, compte tenu des différences importantes de structure chimique, de mode d'action et de biodisponibilité entre les différentes classes d’antibiotiques. Les manifestations allergiques peuvent être cutanées (éruptions, urticaire, rougeurs, démangeaisons, œdèmes), respiratoires (gêne respiratoire), plus rarement il peut s’agir de réactions plus graves (œdème de Quinckechoc anaphylactique...).

 

Cela « fatigue » t-il de prendre des antibiotiques ?

Non, le fait de prendre un traitement antibiotique n’entraîne pas de fatigue particulière. La sensation ressentie par les patients est produite par l’infection qui a justifié la prescription du traitement. En cas d’infection, le système immunitaire du malade est fortement sollicité, ce qui entraîne une grande consommation d’énergie et peut générer une sensation d’épuisement. En outre, les symptômes de l’infection comme la fièvre ou la douleur provoquent eux aussi une sensation de fatigue importante.

 

Pourquoi les résistances aux antibiotiques sont-elles en augmentation ?

Il existe des facteurs qui dépendent des patients et d’autres qui dépendent des germes eux-mêmes. Les facteurs liés aux patients concernent la mauvaise utilisation des antibiotiques : traitement inapproprié, mal suivi, interrompu trop précocement. Ce que l’on appelle la « pression de sélection des antibiotiques » est un autre phénomène qui se produit quels que soient le motif et la nature du traitement antibiotique, même utilisé à bon escient : si un patient héberge au sein de sa flore naturelle quelques bactéries résistantes à l’antibiotique qu’il consomme, l’éradication des bactéries qui sont sensibles à l’antibiotique va permettre aux bactéries résistantes de se multiplier et de coloniser l’organisme du patient. Il existe un autre mécanisme, la transmission croisée des bactéries résistantes : il s’agit de la colonisation d’un individu par des bactéries résistantes en provenance d’une autre personne. Ainsi, un patient peut être infecté par une bactérie multi-résistante, même s’il n’a jamais pris lui-même d’antibiotiques.

 

L’utilisation des antibiotiques chez l’animal a-t-elle des répercussions chez l’homme ?

L’utilisation extensive des antibiotiques chez les animaux d’élevage pose de plus en plus de problèmes pour la santé humaine. Les antibiotiques sont utilisés pour protéger les élevages des maladies contagieuses, à titre préventif pour éviter que les animaux soient malades, ou même comme « stimulateurs de croissance » pour augmenter la rentabilité des élevages. Les antibiotiques sont incorporés aux aliments utilisés par les fermes aquacoles et même à certaines peintures de marine, afin d’éviter la prolifération des micro-organismes sur les coques des navires ! Aux Etats-Unis, environ 80 % des antibiotiques consommés le sont en dehors de la santé humaine. Cette utilisation sans cesse plus importante chez l’animal contribue en grande partie aussi à la progression des résistances aux antibiotiques.

 

Quelles sont les conséquences des résistances aux antibiotiques ?

Quand les antibiotiques deviennent inefficaces pour traiter les infections bactériennes, il peut en résulter :

- des maladies plus longues,

- davantage de complications,

- davantage de consultations chez le médecin,

- la nécessité de recourir à médicaments plus puissants et plus chers,

- davantage de décès causés par des infections bactériennes.

 

Quelles sont les maladies pour lesquelles les résistances aux antibiotiques sont déjà problématiques ?

Certaines bactéries devenues résistantes aux antibiotiques sont responsables d’infections relativement courantes ou graves comme les infections de la peau, de l’intestin, les méningites, les infections sexuellement transmissibles ou certaines infections des voies respiratoires comme les pneumonies, les otites du nourrisson, les cystites de la femme.

 

Pourquoi les antibiotiques peuvent-ils donner des diarrhées ?

L’intestin de l’homme contient naturellement un grand nombre de bactéries. Cette flore intestinale participe à la digestion et aux défenses immunitaires. Les antibiotiques détruisent non seulement les bactéries pathogènes mais également les bactéries qui forment la flore intestinale, ce qui entraîne un déséquilibre au sein de cette flore et des troubles digestifs intestinaux, notamment des diarrhées qui peuvent obliger à interrompre le traitement. Plus rarement, la destruction de la flore intestinale naturelle permet à des bactéries pathogènes (clostridium difficile) de proliférer dans le côlon et de provoquer de véritables infections coliques qui peuvent être très graves.

<< Avantages et inconvénients
Comment les prendre ? >>