• CONTACT
Publicité

>
>
Varicelle : une infection dangereuse chez la femme enceinte
Varicelle : une infection dangereuse chez la femme enceinte
Publié le 07.11.2018
Mise à jour 28.11.2018
Mots-clés :
Varicelle : une infection dangereuse chez la femme enceinte
Halfpoint/iStock

Varicelle : PREVENIR

Comment prévenir une varicelle ?

La varicelle est une maladie très contagieuse. Elle est le plus souvent bénigne chez l'enfant, mais les risques de complications sont importants chez le nourrisson, la femme enceinte et chez les personnes fragiles. Il est donc important de prendre des précautions pour éviter la transmission aux personnes dont le système immunitaire est affaibli, aux adultes qui n'ont jamais eu la maladie et aux femmes enceintes.
En cas d’infection chez une personne à risque, il est possible d’administrer des immunoglobulines varicelle-zona. Elles peuvent être utilisées chez la femme enceinte non immunisée ainsi que chez les nourrissons et chez les enfants et adultes immuno déficients après exposition au virus (contact avec une personne présentant la varicelle).
Un vaccin est désormais disponible contre la varicelle. Il s’agit d’un vaccin à virus vivant atténué disponible en France sous forme monovalent (Varivax®, Varilrix®). La vaccination comporte alors deux doses espacées de 4 à 8 semaines.
Un vaccin est également disponible contre le zona (Zostavax®) et il est recommandé à partir de 65 ans. Le rationnel est que dans cette classe d’âge, une personne sur 3 fera un zona et 13 % auront des douleurs post-zostériennes. Le vaccin est le même que celui de l’enfant contre la varicelle mais il est beaucoup plus dosé. Son efficacité est partielle, mais on peut espérer une réduction de 50 % du risque de zona et de douleurs post-zostériennes.

Comment prévenir la transmission de la varicelle ?

Pour éviter que le virus de la varicelle ne se propage, quelques gestes simples sont à appliquer pendant une infection par la varicelle :
• Il faut se laver les mains à l'eau et au savon, avant et après chaque contact avec son enfant.
• Lorsque l’on se lave les mains, il faut penser à frotter entre les doigts.
• Il faut apprendre à son enfant, lorsqu'il éternue ou tousse, à se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir jetable. S'il n'a pas de mouchoir, il faut lui apprendre à se couvrir la bouche et le nez avec sa manche (au niveau du pli du coude).
• A partir de deux ans, il faut apprendre à son enfant à se laver les mains correctement et fréquemment.
• Il faut couper souvent les ongles de l’enfant pour qu'ils restent propres.
• Il ne faut pas échanger les biberons, les sucettes et les couverts au sein de la famille et il faut les nettoyer et les sécher tout de suite après les avoir utilisés.
• Il faut éviter d'embrasser son enfant pendant la varicelle.
• Il faut aérer la chambre de son enfant tous les jours en maintenant une température à 19 °C.
• Il faut éviter d'emmener son enfant dans des lieux publics (transports en communs, centres commerciaux, hôpitaux...).
• Il faut éviter que son enfant malade ne s'approche trop près de personnes fragiles : malades, femmes enceintes.

<< TRAITEMENT
PLUS D’INFOS >>
Sur le même sujet :

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité