Publicité

MIEUX VIVRE

Aux Etats-Unis

Sida : une transmission rare du VIH entre deux femmes

Les Centres américains de contrôle des maladies ont signalé un cas de transmission du VIH entre deux femmes ayant des relations uniquement homosexuelles.

Sida : une transmission rare du VIH entre deux femmes PETILLOT/SIPA

  • Publié 14.03.2014 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Centres de contrôle des maladies (CDC) aux Etats-Unis ont signalé une « possible contamination » par le VIH entre deux femmes. Une quadragénaire en couple depuis 6 mois avec une autre femme a été infectée en 2012, certainement par sa partenaire, signale le rapport hebdomadaire des CDC. La souche du VIH correspond à 98% à celle de l’autre femme.

 

Des rapports sexuels non protégés

La patiente contaminée a connu des rapports hétérosexuels, mais plus depuis 10 ans. Aucun autre facteur d’exposition au VIH n’a été signalé. Sa partenaire, 43 ans, a contracté l’infection en 2008 et ne prenait plus d’antirétroviraux depuis 2010. « Dans cette situation, le couple discordant [un patient infecté, un patient sain] avait des contacts sexuels répétés – sans utilisation d’une protection – qui incluaient l’échange sanguin au cours de l’activité sexuelle via des abrasions », explique le rapport des CDC. Les deux femmes avaient des rapports oraux et vaginaux, ont dit utiliser des jouets sexuels et avoir eu des rapports brusques – parfois au point de saigner.

 

Peu de cas similaires signalés

L’infection par le VIH a été signalée en août 2012 par le département de Santé de Houston (Texas, Etats-Unis) aux CDC. La patiente s’est présentée à une collecte de sang en mars 2012. Aucune trace d’infection n’a été révélée. 10 jours plus tard, elle s’est présentée aux urgences avec plusieurs symptômes de maladie : irritation de la gorge, difficultés à déglutir, toux sèche, perte d’appétit, vomissements, diarrhée fréquente et crampes musculaires. Les examens sérologiques se sont encore avérés négatifs. Mais quand, plus de deux semaines après, elle s’est de nouveau présentée à une collecte de sang, le don a été refusé en raison d’une infection par le VIH.

 

« Peu de rapports décrivent une transmission du VIH entre deux femmes », signalent les CDC dans une note éditoriale. « De manière plus commune, des infections par le VIH entre femmes ont été associés à des comportements à risque – comme une relation hétérosexuelle concomitante. » Si les cas de transmission sont extrêmement rares, il en existe quelques uns. Le rapport des CDC cite le cas d’une Philippine, infectée après une relation homosexuelle, et celui d’une jeune fille de 20 ans en couple depuis 2 ans avec une femme séropositive. La transmission est notamment rendue possible par une exposition non protégée aux fluides corporels ou vaginaux en contact avec une blessure.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité