Publicité

QUESTION D'ACTU

Variabilité de la fréquence cardiaque

Écouter de la musique en conduisant réduirait le stress cardiaque

Ecouter de la musique en conduisant permettrait d’atténuer le stress au volant, considéré comme un facteur de risque pour le développement de maladies cardiovasculaires.

Écouter de la musique en conduisant réduirait le stress cardiaque Antonio_Diaz/iStock

  • Publié 21.11.2019 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Des embouteillages à perte de vue, un automobiliste qui ne respecte pas le code de la route, ou encore la crainte pour les jeunes conducteurs de commettre une erreur de conduite.

De nombreuses études antérieures ont démontré que la conduite automobile était une source majeure de stress et pouvait augmenter le risque de développer des maladies cardiaques ou occasionner des complications cardiaques soudaines, telles qu’un infarctus du myocarde.

Il existerait pourtant un moyen simple de réduire le stress au volant et ainsi réduire le facteur de risque de maladie cardiovasculaire : écouter de la musique. C’est la conclusion à laquelle sont parvenus des chercheurs de l'université d'État de São Paulo (UNESP) à Marília, au Brésil. Dans une étude publiée dans la revue Complementary Therapies in Medicine, ils expliquent qu’écouter de la musique en conduisant permettrait de diminuer le stress cardiaque.

Une diminution du stress cardiaque

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont recruté cinq femmes âgées de 18 à 23 ans, en bonne santé, et qui ont déclaré conduire occasionnellement, soit une à deux fois par semaine.

Les chercheurs expliquent voir fait ce choix “parce que les personnes qui conduisent fréquemment et qui ont un permis de conduire depuis longtemps sont mieux adaptées aux situations stressantes de la circulation”. “Pour augmenter le niveau de stress lié à la circulation, nous leur avons demandé de conduire une voiture qui n’était pas la leur”, précise encore Vitor Engrácia Valenti, professeur à l'UNESP Marília et auteur principal des travaux.

Les jeunes femmes ont été évaluées sur deux jours, dans différentes situations. D’abord une conduite pendant 20 minutes à l’heure de pointe (17h30-18h30) long d'une route de 3 km dans un quartier très fréquenté de Marília, une ville moyenne du nord-ouest de l'État de São Paulo, sans écouter de musique. Le deuxième jour, les volontaires ont parcouru le même trajet à la même heure, mais en écoutant de la musique instrumentale sur le lecteur CD de la voiture.

Pendant la conduite, le niveau de stress cardiaque a été estimé en mesurant la variabilité de la fréquence cardiaque grâce à un moniteur de fréquence cardiaque fixé à la poitrine des volontaires.

Les résultats ont montré que, chez les participantes conduisant sans musique, la variabilité de la fréquence cardiaque était réduite, ce qui indique un stress plus élevé. À l’inverse, la variabilité de la fréquence cardiaque a augmenté chez les conductrices qui écoutaient de la musique, ce qui une réduction de l'activité du système nerveux sympathique.

“L'écoute de la musique a atténué la surcharge de stress modérée que les bénévoles ressentaient pendant qu'elles conduisaient”, explique le Pr Valenti. Selon lui, ces résultats pourraient contribuer à la création de mesures de prévention cardiovasculaire, notamment dans les situations de stress intense “comme la conduite automobile aux heures de pointe” ou la conduite de véhicules lourds.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité