Publicité

QUESTION D'ACTU

Cas rare

Zika : un premier cas de transmission sexuelle au Chili

Au Chili, un homme de retour de Haïti a contaminé sa femme lors d'un rapport sexuel. Plusieurs pays dont la France ont déjà rapporté ce cas de figure.

Zika : un premier cas de transmission sexuelle au Chili Conred Guatemala/Flickr

  • Publié 27.03.2016 à 10h33
  • |
  • |
  • |
  • |


Le Chili a confirmé son premier cas autochtone. Il s’agit d’une femme de 46 ans infectée par le virus Zika lors d’un rapport sexuel, a annoncé le ministre de la Santé chilien. Son partenaire aurait contracté l’infection en Haïti.

Alors que le moustique Aedes, vecteur du virus Zika, est absent au Chili, 10 personnes ont été infectées par le virus. Tous ont été contaminés en dehors du pays. Ce cas de transmission sexuelle est donc à l’origine de la première transmission autochtone sur le territoire chilien.

Cette voie de transmission est très rare. Elle a été constatée pour la première fois en 2008 aux Etats-Unis. Durant l’épidémie de Polynésie française en 2013-2014, un autre cas avait été recensé. Plus récemment, la France a confirmé un cas de transmission sexuelle en métropole. Aux Etats-Unis, 6 cas ont été confirmés depuis début février.


Eviter les rapports non protégés

Les experts ignorent encore combien de temps le virus Zika peut persister dans les fluides corporels mais une étude a révélé qu’il pouvait être détecté dans le sperme 62 jours après l’infection. Bien que cette voie de transmission soit négligeable par rapport à la transmission vectorielle, les autorités sanitaires préfèrent donc opter pour la prudence.
En France, il est recommandé aux femmes enceintes vivant dans les zones endémiques d’éviter tout rapport sexuel non protégé tout au long de leur grossesse. Pour les femmes vivant dans une région indemne de Zika, elle conseille d’éviter tout rapport sexuel non protégé avec un homme de retour de zone d’épidémie pendant au moins un mois.

Aux Etats-Unis, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont émis de nouvelles recommandations ce vendredi. Ils conseillent aux hommes ayant présenté des symptômes d’attendre 6 mois avant de concevoir un enfant ou avoir un rapport avec une femme enceinte. Pour les femmes, ils recommandent une période de 8 semaines avant d’essayer d’avoir un enfant. Et pour les couples qui attendent un enfant, ils recommandent l’utilisation d’une contraception tout au long de la grossesse ou de s’abstenir.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité