• CONTACT


LES MALADIES

Varices : une fragilité chronique des veines qu’il faut compenser

Varices : une fragilité chronique des veines qu’il faut compenser

Varices : une fragilité chronique des veines qu’il faut compenser
zlikovec/iStock
Publié le 22.04.2018
Mots-clés :

Varices : PREVENIR

Que faire en cas de varices ?

Beaucoup de choses peuvent être faites pour prévenir ou limiter le l’aggravation des varices.
Les conseils nutritionnels sont importants pour lutter contre le surpoids. Il est conseillé d’équilibrer son alimentation et de restreindre sa consommation d’excitants : café, thé, alcool… dilatent les veines.
Pour lutter contre la constipation (qui augmente la pression veineuse), il est conseillé de boire fréquemment de l’eau, pour une bonne hydratation, et de consommer des aliments riches en fibres (fruits, légumes…).
Il est conseillé de ne pas porter de vêtements, de sous-vêtements, de ceintures, ou de chaussettes trop serrés. Les chaussures doivent être souples et confortables, la hauteur de talon idéale étant inférieure à 6 cm. Il faut éviter les sources de chaleur au niveau des jambes (chauffage, bains très chauds).
Il est important de pratiquer, si possible, une activité physique qui est toujours préférable à la sédentarité excessive. Aucun sport n’est véritablement interdit, à condition d’être pratiqué régulièrement et avec mesure.
Tous les sports qui favorisent le retour veineux sont conseillés : marche, vélo de route, ski de fond, natation, gymnastique, activités aquatiques… En revanche, il faut pratiquer avec précaution et sans excès tous les sports qui accentuent la pesanteur ou favorisent le piétinement et les contacts violents : tennis, sports collectifs de ballon (football, rugby, volley, handball), planche à voile, ski alpin… De même, il vaut mieux éviter tous les sports qui gênent le retour veineux du fait du blocage respiratoire ou du risque de traumatisme des jambes (haltérophilie, musculation, judo et sports de combat, aérobic, squash…).
En cas de pratique d’un sport non favorable pour les veines, il convient de le compenser par une autre activité plus bénéfique (marche, vélo…).
En cas de position assise prolongée (long voyage en particulier), il faut mettre des bas ou des chaussettes de contention légère et ne pas rester assis les jambes croisées, car cela diminue le retour veineux. Il faut se lever régulièrement pour marcher et étendre ses jambes à intervalle régulier. 
En cas de station debout prolongée ou de piétinement, il faut porter régulièrement des bas ou des chaussettes de contention légère. Il faut également faire une dizaine de pas consécutifs et quelques flexions des jambes ou des sautillements.
Si l’activité professionnelle impose d’être quotidiennement debout, il faut compenser par des périodes de marche, plusieurs fois par jour. Dans la mesure du possible, il vaut mieux éviter de porter des charges lourdes.
Pour se soulager le soir, il est conseillé de se doucher les jambes à l’eau froide, de se masser les jambes de façon très douce en remontant depuis les chevilles jusqu’aux cuisses. Il est possible de se reposer les jambes surélevées de 10 à 15 cm.

<< TRAITEMENT
PLUS D’INFOS >>
Sur le même sujet :

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES