>
>
Bronchite aiguë : le plus souvent virale, elle guérit sans antibiotiques
Bronchite aiguë : le plus souvent virale, elle guérit sans antibiotiques
Publié le 12.08.2016
Mots-clés :
Bronchite aiguë : le plus souvent virale, elle guérit sans antibiotiques
yacobchuk/iStock

Bronchite aiguë : DIAGNOSTIC

Quand faut-il évoquer une bronchite aiguë ?

La toux est le signe principal. Elle est « sèche » au début, c’est-à-dire sans production de mucus et sans crachats, puis peut devenir « grasse » avec production de crachats jaunes ou verdâtres.
Une fièvre modérée et des douleurs thoraciques l’accompagnent parfois. Une sensation d’essoufflement et de fatigue peut se manifester.
Dans la grande majorité des cas, l’évolution est favorable et les signes cliniques s’améliorent sans traitement spécifique en deux à trois semaines.
Une aggravation de la fièvre avec persistance d’une toux grasse peut signifier la survenue d’une surinfection bactérienne et d’une pneumonie, qui nécessiteront alors un traitement antibiotique prescrit par le médecin.

Comment faire le diagnostic de bronchite ?

A l'auscultation des poumons, le médecin entend des « râles bronchiques » qui sont des bruits particuliers témoignant de l’inflammation et de l’encombrement des bronches.
Si les signes tardent à s’améliorer, une radiographie du thorax est réalisée pour rechercher un foyer infectieux et une pneumonie.
Un examen de sang confirme alors la présence d'une infection.

Avec quoi peut-on confondre une bronchite ?

Certaines maladies ont des signes (toux, crachats) en commun avec ceux de la bronchite. C'est le cas de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), de la dilatation des bronches (DDB), de la pneumonie, de la tuberculose, de la coqueluche, de l'embolie pulmonaire et du cancer bronchique.

Quand faut-il consulter en urgence ?

Une bronchite aiguë n’est pas une urgence médicale : lorsqu’elle survient chez une personne en bonne santé et se manifeste par une fièvre et une toux modérées, elle guérit généralement en quelques jours sans traitement.
En cas de doute, il faut consulter le médecin traitant qui juge de la bénignité ou non de l’atteinte, et prescrit un traitement adapté et le suivi nécessaire.
Chez les bébés et les nourrissons, les personnes souffrant d’une maladie chronique, et en cas de fièvre élevée et de toux sévère, le médecin doit être consulté dans les 24 heures.

Grippe ou bronchite ?

La grippe est une maladie infectieuse des bronches, causée par un virus qui peut toucher toute la muqueuse du système respiratoire. Cette maladie guérit le plus souvent spontanément en une semaine avec un traitement dirigé seulement contre les signes.
Quand elle atteint les personnes âgées ou certains adultes souffrant d'une maladie chronique, cette maladie peut se compliquer d'une bronchite ou d’une pneumonie.
Une surinfection bactérienne peut survenir et avoir des conséquences graves. Elle doit être prise en charge par un médecin qui prescrit un traitement antibiotique et surveille le malade.

Qu’est-ce que la bronchite chronique ?

La bronchite est dite « chronique » quand elle se manifeste par une toux chez l’adulte, au moins trois mois par an et depuis plus de deux années consécutives.
Avec l’emphysème qui correspond à une destruction des alvéoles pulmonaires, et l’obstruction des bronches, l’ensemble de ces troubles respiratoires est regroupé sous le nom de BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive).
Dans environ 80 % des cas, le tabagisme est responsable de cette bronchite chronique qui évolue progressivement vers l’insuffisance respiratoire.

<< COMPRENDRE
TRAITEMENT >>
Sur le même sujet :