Publicité

MIEUX VIVRE

Résultats d’études scientifiques à l’AAIC

Maladie d' Alzheimer : utiliser les yeux et l’odorat pour la dépister

Des études ont mis en évidence que la maladie d’Alzheimer pourrait être détectée grâce à la pratique d’examens simples, au niveau de l’odorat et des yeux.

Maladie d' Alzheimer : utiliser les yeux et l’odorat pour la dépister SIPANY/SIPA

  • Publié 13.07.2014 à 16h26
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est à l’occasion de l’édition 2014 de la Conférence internationale de l’association Alzheimer (AAIC), qui a lieu en ce moment à Copenhague (Danemark) du 12 au 17 juillet, que les résultats de plusieurs études ont été dévoilés.Leur point commun ? Elles portent sur les moyens de dépistage de la maladie d’Alzheimer.
Plus précisément, c’est l’examen de l’odorat et celui des yeux qui s’avéreraient très utiles pour repérer la maladie. En effet, une première étude a dévoilé qu’une capacité diminuée à identifier les odeurs pourrait être le reflet d’un déficit cognitif et plus précisément l’indicateur du développement de la maladie d’Alzheimer. 
Une autre étude a mis l’accent sur le fait qu’un examen des yeux des patients pourrait révéler la formation de protéines bêta-amyloïde, qui sont associées à la maladie neurodégénérative.

Sur ce sujet de la détection d’Alzheimer par un examen des yeux en particulier, d'autres études sont d'ailleurs actuellement en cours. Notamment, l'un d'entre elles porte sur 200 volontaires, qui suivent une supplémentation en curcumin - une épice composant le curry. Le curcumin a pour propriété d’avoir une grande affinité avec les protéines bêta-amyloïde, ainsi que des propriétés fluorescentes lorsque l’on utilise une certaine méthode de détection d’imagerie. L’étude sera terminée cette année et les résultats sont attendus dans la foulée.

À la recherche de tests simples

« Actuellement, il y a un besoin évident de tests diagnostics simples, moins invasifs, afin d’identifier la maladie d’Alzheimer le plus tôt possible », indiquait Heather Snyder, le directeur des opérations médicales et scientifiques de l’Association Alzheimer.
Si les découvertes réalisées à travers ces études sont prometteuses, les auteurs soulignent que les résultats doivent être interprétés avec précaution. La détection précoce joue un rôle considérable dans la prise en charge précoce de la maladie d’Alzheimer. Rappelons qu’aujourd’hui, il n’est possible de détecter la maladie d’Alzheimer qu’à moment où celle-ci a déjà fait des dégâts au niveau du cerveau. La recherche de marqueurs biologiques qui pourraient permettre de déceler la maladie au plus tôt sont donc plus que d’actualité.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité