Publicité

QUESTION D'ACTU

Asthme : un patient sur dix suit bien son traitement


  • Publié 30.01.2015 à 23h32
  • |
  • |
  • |
  • |


Le 19e congrès de pneumologie de langue française s’est ouvert ce vendredi sur un bilan en demi-teinte concernant le diagnostic et le suivi des traitements des asthmatiques. Sous ses différentes formes, la maladie touche en France 3,5 à 4 millions de personnes, 6 % à 7 % adultes, 10 % des moins de 10 ans, mentionne l’ Agence France presse (AFP). Elle est, le plus souvent, d’origine allergique avec une composante génétique dans sa genèse. Les acariens, les poils d’animaux ou les pollens sont parmi les facteurs déclenchant des crises.

 


Si les traitements de fond personnalisés permettent aujourd’hui aux asthmatiques légers ou sévères de mener une vie presque normale, seulement 13 % d'entre eux observent leur traitement à la lettre, relève l’AFP. Bien souvent, dans le cas d’une bronchite sifflante récidivante, l’enfant n’est pas traité au delà de l’épisode aigu, dénoncent les spécialistes. Ignorant les symptômes, d’autres patients consultent tardivement.

Enfin, la communauté médicale insiste sur quelques règles simples pour limiter la fréquence des crises : éviter de fumer, ventiler son appartement en ouvrant les fenêtres pendant un quart d'heure par jour, utiliser des couettes ou des oreillers en matières synthétiques, mettre des housses anti-acariens, laver régulièrement les peluches, se débarrasser de la moquette et des huiles essentielles.

Mais si les patients doivent faire attention, les médecins, eux, doivent faire respecter les recommandations. Ainsi, de l’autre côté de la Manche, un asthme sur trois serait diagnostiqué à tort. Un million de personnes seraient donc traitées inutilement au Royaume-Uni !

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité