Publicité

QUESTION D'ACTU

Mauvais temps

Arthrite : la météo a bien une incidence sur la douleur

Avoir mal aux articulations quand il pleut, ça n’est pas du vent ! Une nouvelle étude révèle que pour les personnes souffrant d’arthrite et d’autres douleurs chroniques, la météo peut effectivement augmenter la douleur.

Arthrite : la météo a bien une incidence sur la douleur g-stockstudio/iStock

  • Publié 03.11.2019 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Le temps humide, la pluie et le froid aggravent-ils vraiment les douleurs articulaires ? Pour ces chercheurs de l’Université de Manchester, cela ne fait aucun doute. Dans une étude publiée dans la revue Nature Digital Medicine, ils mettent en évidence le lien entre douleur chronique et météo humide à basse pression atmosphérique.

" Depuis Hippocrate, nous pensons que les conditions météorologiques ont une incidence sur les symptômes chez les patients souffrant d'arthrite", explique dans un communiqué le professeur Will Dixon, auteur principal de l'étude et directeur du Centre d'épidémiologie et d'arthrite de l'Université de Manchester. "Environ trois quarts des personnes atteintes d'arthrite pensent que les conditions météorologiques ont une incidence sur leur douleur."

Une douleur accrue les jours de mauvais temps

Pour vérifier le fondement scientifique d’une telle croyance, les chercheurs les données de 2 658 patients britanniques souffrant d’affections chroniques comme la fibromyalgie, l’arthrite, la migraine ou la neuropathie.

Grâce à une appli spécialement développée pour l’étude, chaque participant a pu enregistrer pendant maximum 15 mois ses symptômes et son niveau de douleur, tandis que les données météorologiques étaient relevées grâce à la géolocalisation de leur smartphone.

Les données relevées ont montré que les jours humides et venteux avec une faible pression atmosphérique, la douleur ressentie par les participants était de 20% supérieure. "Cela signifie que si vos chances de souffrir étaient de 5%, elles augmenteraient à 6% un jour humide et venteux", décrypte le Pr Dixon.

En revanche, précise l’étude, aucun lien entre les précipitations réelles et la douleur n’a été observé, de même qu’aucun lien entre la douleur et la température relevée. Il semble en revanche que la température puisse aggraver la douleur causée par une météo humide, venteuse et froide.

Mieux prévoir les douleurs liées au temps maussade

Pour le Pr Dixon, les résultats mis en lumière par l’étude pourraient amener les météorologues à donner des prévisions de la douleur en parallèle des projections météorologiques. "Cela permettrait aux personnes souffrant de douleur chronique de planifier leurs activités, en réalisant des tâches plus difficiles les jours annonçant des plus faibles niveaux de douleur", avance-t-il.

Il espère aussi que ces données pourront "fournir des informations aux scientifiques intéressés par la compréhension des mécanismes de la douleur qui pourrait, à terme, ouvrir la porte à de nouveaux traitements".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité