Publicité

QUESTION D'ACTU

Troisième âge

Maisons de retraite, Ehpad : les personnes âgées y consomment plus de psychotropes

Selon l’Insee, 74% des seniors qui vivent en maisons de retraite ou en Ehpad consomment des médicaments psychotropes, contre 25% de ceux qui restent chez eux. Pourquoi une telle différence ?

Maisons de retraite, Ehpad : les personnes âgées y consomment plus de psychotropes seb_ra / iStock

  • Publié 22.11.2018 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Anti-inflammatoires non stéroïdiens, hypertenseurs ou encore psychotropes, les personnes âgées consomment trop de médicaments chaque jour. L’Insee a rendu publique son étude "France, portrait social" dans laquelle elle met la lumière sur ce dernier type de traitement. Les psychotropes englobent les anxiolytiques, hypnotiques, neuroleptiques ou encore antidépresseurs. Et selon l’étude, les seniors de plus de 65 ans en institution, c’est-à-dire en maison de retraite, Ehpad ou encore unité de soins de longue durée en consomment beaucoup plus que ceux qui habitent chez eux. Ils sont 74% à prendre des psychotropes en institution contre 25% à la maison.

Plus heureux chez soi, moins en maison de retraite

Les médicaments psychotropes les plus consommés par les personnes âgées sont les antidépresseurs et les anxiolytiques (contre l’anxiété). Toujours selon l’Insee, cet écart de consommation entre institution et domicile s’explique par un meilleur bien-être lorsque l’on vit chez soi. Ainsi, près d’un senior sur deux y obtient un score de santé mentale supérieur à 80 sur 100. En institution ils ne sont que 24% à obtenir un tel score. Bien souvent, les personnes âgées qui sont en maison de retraite ou en Ehpad y sont parce qu’elles n’ont pas vraiment le choix.

Elles préféreraient évidemment rester chez elles. De surcroît, les seniors placés en institution sont plus touchés par des problèmes physiques, sensoriels ou cognitifs qui peuvent atteindre leur moral. "Cet écart confirme à la fois le moindre niveau de bien-être psychologique des résidents en institution, mais peut aussi traduire une prise en charge plus systématique de ces problèmes au sein des établissements", synthétise l’étude.

Les femmes souffrent plus

Il existe aussi un autre écart que celui entre la maison de retraite et son domicile. C’est l’écart entre les sexes. Car selon l’étude de l’Insee, les femmes consomment presque deux fois plus de médicaments psychotropes que les hommes qui restent à la maison. Difficile d’expliquer clairement pourquoi. Mais une chose est sûre, c’est que le lien social est primordial pour assurer son bien-être. Avoir des visites de ses proches, de sa famille, ou même d’un voisin. Multiplier les activités, sportives par exemple, peut aussi améliorer le moral de nos seniors, surtout en maison de retraite ou en Ehpad.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité