Publicité

QUESTION D'ACTU

Projets e-parcours et e-Hôp

Hôpital : Marisol Touraine promet 550 millions pour le "virage numérique"

Les établissements de santé pourraient bénéficier d'une enveloppe conséquente pour prendre "le virage numérique". Les directeurs d'hôpitaux restent prudents face à cette promesse. 

Hôpital : Marisol Touraine promet 550 millions pour le \ jakubzak92/epictura

  • Publié 16.03.2017 à 13h35
  • |
  • |
  • |
  • |


A moins de deux mois de son départ de l'avenue Duquesne, Marisol Touraine continue de faire fonctionner la planche à billets. Après les primes accordées aux jeunes praticiens hospitaliers, la ministre de la Santé a annoncé mercredi, dans un communiqué, 550 millions d’euros sur 5 ans pour accompagner les établissements de santé dans le virage numérique. 

La ministre lance tout d'abord le programme « e-parcours ». Il aura pour objectif d’améliorer la prise en charge des patients et de faciliter les échanges entre les professionnels de santé. Les solutions numériques testées pendant 3 ans dans le cadre du programme « Territoire de soins numérique » seront ainsi proposées aux professionnels médico-sociaux à travers toute la France à l’horizon 2021 (prise de rendez-vous dématérialisée, géolocalisation des équipes mobiles, gestion et disponibilité des lits, etc).

150 millions d'euros pour commencer...

« 150 millions d’euros seront engagés sur la période 2017-2021 à destination des Agences Régionales de Santé (ARS) chargées de piloter le déploiement au sein de leur région, dont 20 millions d’euros dès 2017 », précise le ministère.

Au passage, celui-ci annonce également le déploiement d'un autre programme « e-Hôp 2.0 ». L'objectif est là encore de développer les systèmes d’information des établissements de santé. Concrètement, il s’agira de soutenir financièrement, dans le prolongement des actions engagées dans le cadre du programme « Hôpital numérique », le développement d'une autre liste de solutions numériques (résultats d’analyses en ligne, compte rendu d'examen d'imagerie, etc).

...auxquels s'ajouteront 400 millions

Au total, 400 millions d’euros seront investis jusqu’en 2021 pour ce deuxième chantier. Bref, de belles sommes que les directeurs d'hôpitaux accueillent avec prudence. Certains soulignent que Marisol Touraine ne sera très certainement plus ministre de la santé dans quelques semaines.

Contacté par Pourquoidocteur, David Gruson, délégué général de la FHF (1), confie : « Ces engagements de financements sont pris pour l'avenir. On va donc s'assurer qu'ils sont bien couverts par des moyens effectifs sur les années à venir ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Les directeurs d'hôpitaux dubitatifs

A l'heure actuelle, ce sont donc les questionnements qui prédominent, car les directeurs d'hôpitaux indiquent n'avoir obtenu aucune information sur la couverture effective de cette enveloppe, malgré leurs demandes au ministère.

David Gruson poursuit en rappelant que la ministre de la Santé avait déjà annoncé un plan d'investissements pour les hôpitaux de 2 milliards d'euros en mai 2016. Et à cette époque, le délégué général de la FHF avait aussi réclamé des éléments de précision pour connaître les sources de financement. « Précisions que nous attendons toujours », conclut-il. La FHF indique d'ores et déjà qu'elle s'opposera à toutes nouvelles contraintes sur les établissements de santé.

(1) La Fédération Hospitalière de France.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité