>
>
Abcès dentaire : une poche de pus qui doit conduire chez le dentiste

Abcès dentaire : une poche de pus qui doit conduire chez le dentiste

Publié le 10.03.2015
Abcès dentaire : une poche de pus qui doit conduire chez le dentiste
© 123RF-Igor Mojzes

Un abcès dentaire est un amas de pus au contact d’une dent. Il existe plusieurs types d'abcès dentaires (abcès péri-apical ou abcès parodontal).

Abcès dentaire : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Un abcès dentaire est une poche de pus qui siège au contact d’une dent.
On distingue plusieurs types d'abcès : abcès parodontal, abcès péri-apical.
Cet amas de pus peut diffuser à la gencive et à l’os qui l’entourent, ou au-delà.
Sans traitement, l’abcès évolue plus ou moins vite vers une « fistulisation »

Qu’est-ce qu’un abcès dentaire ?

L’abcès dentaire est une accumulation de pus liée à une infection. Cette infection peut trouver son origine, soit au niveau d’une dent, soit au niveau d’une gencive malade (gingivite ou parodontopathie).
L’abcès provoque une douleur vive et se manifeste parfois par d’autres signes locaux (gonflement de la bouche ou du visage, gêne à l’ouverture de la bouche, contracture de la mâchoire, …) ou généraux (fatigue, fièvre...).
Un abcès péri-apical est un abcès qui survient au bout de la racine de la dent du fait d’un départ de l’infection dans la pulpe dentaire, le tissu qui est à l’intérieur de la dent (origine endodontique). Le pus sort ensuite dans la gencive par le canal dentaire au sommet de la racine (où passe normalement les vaisseaux sanguin et les nerfs qui vont dans la pulpe dentaire).
Un abcès parodontal est une infection localisée dans les tissus parodontaux (gencive et os alvéolaire). C'est une exacerbation aiguë d’une inflammation chronique qui siège dans une poche parodontale. Cette poche correspond à un décollement de la gencive par rapport à la dent, en rapport avec une maladie inflammatoire de la gencive (parodontite ou gingivite).

© 123RF-bastetamon

Quelles sont les causes de l’abcès ?

Le plus souvent, l’abcès résulte de la complication d’une carie dentaire non soignée : c’est l’abcès péri-apical. Cette carie peut progresser jusqu’au tissu situé au centre de la dent (la « pulpe ») et aboutir à une infection bactérienne de la pulpe puis à un abcès de la gencive, si les germes atteignent l’extrémité de la racine de la dent.
Une autre cause d’abcès péri-apical peut être un traumatisme dentaire. Suite à un choc (plus ou moins récent), la pulpe de la dent peut se nécroser et il peut arriver que ce tissu mort s’infecte et aboutisse à un abcès qui va sortir de la dent par l’apex de la racine.

© 123RF-bastetamon
En cas de lésion ou de pathologie des gencives, des bactéries peuvent se développer entre la dent et les tissus qui l’entourent, dans une poche parodontale qui correspond à un décollement localisé. Cela aboutit à un abcès parodontal. Il ne peut pas y avoir d'abcès parodontal s'il n'y a pas d’abord une poche parodontale. La conclusion est qu’il faut traiter les gingivites et les poches parodontales pour prévenir cette sorte d’abcès.
Un abcès parodontal peut aussi se développer lorsqu’une dent de sagesse reste incluse. La couronne qui est la partie normalement visible d’une dent de sagesse reste recouverte de tissus qui vont s’infecter.
Des résidus alimentaires et des bactéries peuvent parfois se loger entre une dent et les gencives et générer un abcès.

Quels sont les signes de l’abcès dentaire ?

Le signe le plus caractéristique de l’abcès est une douleur intense et lancinante, dans la dent ou la gencive. En général, cette sensation douloureuse survient soudainement, et peut s’aggraver en quelques heures ou quelques jours. Parfois, elle se propage à l’oreille, à la mâchoire inférieure ou au cou, du même côté que la dent touchée.
Au début cet abcès peut se manifester uniquement par une douleur à la pression sur la dent lors de la mastication, par une sensibilité aux aliments ou aux boissons très chaudes ou très froides, ou par un goût désagréable dans la bouche.
La douleur peut s’accompagner d’un gonflement de la gencive autour de la dent infectée dont la localisation peut différer selon le type : gonflement localisé haut sur la racine de la dent, en cas d’abcès péri-apical et gonflement localisé bas, près de la couronne, en cas d’abcès parodontal.
D’autres signes témoignent de l’importance de l’abcès et de sa diffusion locorégionale comme un œdème localisé du visage, une gêne pour avaler ou pour bouger la langue et une difficulté à ouvrir la bouche. Cette diffusion peut être générale et doit être suspectée devant une fièvre à 38°-39°C, un gonflement des ganglions du cou et un malaise général.

CONSULTATION >>
Sur le même sujet :
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit