• CONTACT
Publicité

NOS DOSSIERS TRAITEMENTS

Préparation à l’accouchement : la grossesse est la bonne période

Préparation à l’accouchement : la grossesse est la bonne période

L'accouchement est un moment unique dans la vie d'une femme, mais il peut être redouté. Bien connaître le déroulement de l'accouchement et bien s’y préparer peut permettre de diminuer cette appréhension et le rendre plus épanouissant. Différentes techniques de préparation et d'accompagnement existent. 

Préparation à l’accouchement : la grossesse est la bonne période
Publié le 13.02.2020

Préparation à l’accouchement : ZOOM SUR LA CESARIENNE

Dans quelles situations une césarienne peut-elle être réalisée en urgence ? 

Dans le cas de l'urgence, la décision de réaliser une césarienne est prise par l'équipe médicale au cours du travail d'un accouchement initialement commencé par voie basse. 

Elle peut être réalisée lorsque celui-ci se révèle difficile (travail trop long, mère qui s'épuise par exemple) ou lorsque les enregistrements du cœur du fœtus montrent une souffrance de celui-ci. 

Dans quelles situations une césarienne peut-elle être programmée ?

Une césarienne est programmée dans les cas où l'on sait à l'avance que l'accouchement par voie basse va être impossible ou trop risqué pour le fœtus ou la mère. 

Cela peut être dû à une anomalie au sein de l'utérus. Par exemple, en cas d'utérus cicatriciel fragilisé par des antécédents de césarienne ou lorsque le placenta est situé devant le col de l'utérus (placenta praevia). 

Une césarienne peut également être programmée pour des raisons liées au fœtus : si celui-ci est estimé trop volumineux par rapport à la taille du bassin (« macrosomie ») ou si sa position dans l'utérus n'est pas adaptée à une expulsion par voie vaginale (présentation en siège ou transversale). 

L'intervention peut aussi être programmée en cas de pathologie maternelle telle que la prééclampsie qui se révèle par une tension trop élevée et des protéines dans les urines, car elle peut aboutir à l'éclampsie avec ses convulsions et un risque de décès maternel. 

En cas de grossesse multiple, la césarienne est discutée s'il s'agit de jumeaux, en cas de triplés en revanche une césarienne est systématiquement programmée. 

Comment se déroule une césarienne ? 

Une césarienne est une opération chirurgicale qui se déroule au bloc opératoire. Elle est effectuée par un chirurgien obstétricien et dure environ 30 minutes. 

La future maman est tout d'abord anesthésiée par péridurale, rachianesthésie ou anesthésie générale. Ensuite une incision est réalisée en bas du ventre pour permettre l'accès à l'intérieur de l'utérus. Le chirurgien peut ensuite extraire le bébé puis le placenta. Après une suture est réalisée pour refermer l'incision. 

La cicatrice (horizontale dans le cadre d’une césarienne programmée, mesure environ 10 à 15 centimètres. Etant située à la limite des poils pubiens elle se voit peu et tend à s'estomper avec temps.   

Quelles sont les complications possible d'une césarienne ?

En cas de césarienne, les complications les plus fréquentes sont les infections : infection urinaire le plus souvent mais aussi l'endométrite (infection de l'utérus) ou un abcès local.  

Comme toute chirurgie, il existe également un risque de perforation des organes locaux (vessie, intestins, vaisseaux) lors de l'incision et un risque d'hémorragie. 

A distance de l'opération, la femme est plus à risque de maladie thromboembolique, la formation d'un caillot de sang dans une veine telle qu'une phlébite ou une embolie pulmonaire.

<< L’ACCOUCHEMENT EN DETAILS
PLUS D'INFOS >>

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité