• CONTACT
Publicité

NOS DOSSIERS TRAITEMENTS

Préparation à l’accouchement : la grossesse est la bonne période

Préparation à l’accouchement : la grossesse est la bonne période

L'accouchement est un moment unique dans la vie d'une femme, mais il peut être redouté. Bien connaître le déroulement de l'accouchement et bien s’y préparer peut permettre de diminuer cette appréhension et le rendre plus épanouissant. Différentes techniques de préparation et d'accompagnement existent. 

Préparation à l’accouchement : la grossesse est la bonne période
Publié le 13.02.2020

Préparation à l’accouchement : LA PREPARATION à L'ACCOUCHEMENT

A quoi servent les séances de préparation à la naissance et à la parentalité ? 

Devenir parents n'est pas inné et prend du temps. Les séances de préparation à l'accouchement et à la parentalité sont donc utiles pour accompagner les futurs parents dans ce rôle. 

Elles servent à les informer sur le déroulement de la grossesse, de l'accouchement et le post-partum (période après accouchement). C'est un temps qui leur est dédié et lors duquel ils peuvent poser toutes les questions relatives à ces sujets afin d'être prêts le jour J. 

Elles comportent également des exercices corporels pour travailler la respiration et la relaxation afin de réduire les maux de la grossesse et faciliter l'accouchement. 

Quels sont les différents types de préparation à la naissance et à la parentalité ? 

Outre la préparation classique proposée par toutes les maternités (informations diverses sur l'accouchement, conseils pour bien vivre sa grossesse et exercice de relaxation/ respiration), il existe de nombreuses autres manières de se préparer à la naissance et à la parentalité. 

Parmi elles on trouve : le yoga prénatal et la sophrologie (qui visent à se relaxer et maitriser sa respiration afin d’inspirer et expirer au bon moment pour accompagner la grossesse), la piscine, le chant prénatal (qui est un moyen d’entrer en relation avec le bébé en favorisant les sons graves et à mieux maitriser son souffle), l'haptonomie, l'hypnose ou encore la méthode Bonapace. A chaque future mère de trouver celle qui lui convient en discuter avec sa sage-femme ou son médecin mais également par le biais du bouche-à-oreille. 

La place du futur père dans les séances dépend de la technique, c'est donc également un critère à prendre en compte dans le choix.  

Les séances de préparation à l'accouchement sont-elles obligatoires ?

Non, ces séances ne sont absolument pas obligatoires mais elles sont seulement conseillées aux futurs parents. 

Toutefois il est dommage de s'en priver car elles permettent aux futurs parents d'être accompagnés dans le rôle qui les attend et de leur donner un maximum de clés pour bien vivre la grossesse et l'accouchement. 

Combien coûtent les séances de préparation à l'accouchement ? 

La sécurité sociale prend en charge à 100 %, 8 séances de préparation à la naissance et à la parentalité. Attention cependant pour être remboursées les séances de préparation doivent être effectuées par une sage-femme ou un médecin. 

Certaines techniques alternatives décrites plus haut peuvent ne pas être remboursées notamment si elles sont dispensées hors cadre médical. Les tarifs sont alors variables selon le type de techniques. 

Quelle est la place du père dans les séances de préparation à l'accouchement ?

Les conjoints sont toujours les bienvenus lors des séances de préparation à la naissance et à la parentalité. 

Lors du premier entretien (entretien prénatal), sa présence est fortement souhaitée afin qu'il puisse lui aussi expliquer ses craintes sur ce nouvel état, et avoir des réponses aux questions qu'il se pose sur le déroulement de la grossesse, l'accouchement et son futur rôle de père. 

Ensuite selon le type de préparation suivie, il peut assister à une, plusieurs ou à la totalité des séances. L'haptonomie et la technique Bonapace sont deux types de préparation dans lesquelles le futur père trouve toute sa place par exemple. 

<< COMPRENDRE
L’ACCOUCHEMENT EN DETAILS >>

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité