>
Les Symptômes
>
Fesses rouges du nourrisson : prévenir d’emblée les complications de l’érythème fessier
Fesses rouges du nourrisson : prévenir d’emblée les complications de l’érythème fessier
Publié le 03.07.2019
Mots-clés :
Fesses rouges du nourrisson : prévenir d’emblée les complications de l’érythème fessier
© 123RF-Tomajaj Fuit

Les fesses rouges du nourrisson, ou « dermite du siège », correspondent à une inflammation de la peau dans la région recouverte par les couches. Cet « érythème fessier » correspond à une irritation de la peau due à un contact prolongé avec les urines et les selles.

Fesses rouges du nourrisson : QUE FAIRE ?

Que faire en cas d’érythème fessier ?

• Dès que les premières rougeurs apparaissent, il faut changer plus fréquemment les couches et laisser aussi longtemps que possible les fesses nues du bébé à l’air lors du change pour que sa peau sèche bien, en particulier si l’enfant a la diarrhée.
• Il faut nettoyer les fesses au savon de Marseille, suivi d'un rinçage abondant et d'un séchage à l’aide de mouchoirs en papier ou au sèche-cheveux avec de l’air froid.
• Il faudra peut-être aussi changer de modèle de couche et de produits de toilette au profit de savons neutres sans additifs et anti-allergènes.
• Après la toilette, il faut appliquer sur les zones irritées et sur les fesses un produit protecteur contre l'humidité. Il peut s’agir d’un produit à base de talc, d'oxyde de zinc ou d'huiles de poisson, disponible en pharmacie sans ordonnance. Attention, la lanoline contenue comme excipient dans certaines pommades peut provoquer des réactions allergiques.
Il faut éviter de lui mettre un body qui accentuera les frottements. De la même façon, il faut éviter de trop serrer la couche.
Il est possible de lui faire prendre des bains de siège avec un produit antiseptique doux qui pourront accélérer la guérison (par exemple solution de Millian ou éosine aqueuse à 2 %).

Comment traiter un érythème fessier ?

Lorsque l'érythème fessier ne guérit pas rapidement ou lorsqu’il se complique, le médecin prescrira un traitement pour soulager l'irritation et limiter le risque d’infection (solution antiseptique, crème cicatrisante et protectrice...).
• En cas d’infection, il prescrira un traitement antibiotique (en cas d’infection par des bactéries) ou antimycosique (en cas d’infection par des levures) sous forme de crème.
• Après la toilette, la peau peut être protégée à l’aide de protecteurs cutanés à base d’oxyde de zinc ou de talc. Certains sont spécifiquement indiqués contre l’érythème fessier du nourrisson.

<< CONSULTATION
PLUS D’INFOS >>