>
Les Symptômes
>
Fesses rouges du nourrisson : prévenir d’emblée les complications de l’érythème fessier
Fesses rouges du nourrisson : prévenir d’emblée les complications de l’érythème fessier
Publié le 03.07.2019
Mots-clés :
Fesses rouges du nourrisson : prévenir d’emblée les complications de l’érythème fessier
© 123RF-Tomajaj Fuit

Les fesses rouges du nourrisson, ou « dermite du siège », correspondent à une inflammation de la peau dans la région recouverte par les couches. Cet « érythème fessier » correspond à une irritation de la peau due à un contact prolongé avec les urines et les selles.

Fesses rouges du nourrisson : CAUSES

Quelles sont les causes de l’érythème fessier ?

La principale cause de l’érythème fessier est l’humidité. La chaleur et l'humidité qui règnent dans la couche produisent une macération qui fragilise la peau. L'acidité des selles provoque alors une irritation, qui peut être aggravée par la formation d'ammoniaque à partir de l'urine, sous l'action des bactéries présentes dans les selles.
De plus, le frottement d’une couche trop serrée amplifie l’irritation.
Le processus peut être aggravé en cas de prises d’antibiotiques qui peuvent déclencher une diarrhée et qui modifie l’équilibre de la flore normale des bactéries de la peau (1ère barrière contre les bactéries exogènes).
Lorsque la peau s'infecte, un cercle vicieux s'installe, où l'infection aggrave l'irritation qui, elle-même, favorise l'infection.
Dans certains cas, l'érythème fessier est provoqué ou aggravé par une réaction aux lessives, aux savons, aux lingettes ou à d'autres produits de toilette.

Avec quoi peut-on confondre un érythème fessier du nourrisson ?

Des rougeurs répétées peuvent être le signe d’une allergie aux composants des couches (matière, parfums...). Les lingettes imprégnées de lotion, les composants de certaines couches (cellulose, caoutchouc), la lessive et les produits de toilette peuvent irriter les peaux les plus sensibles et déclencher une réaction allergique.
Chez le nouveau-né, il est possible de confondre un érythème fessier du nourrisson avec un eczéma qui forme typiquement des plaques rouges, avec une impression de « granité » au toucher. On retrouve des microvésicules qui peuvent se rompre et provoquer un écoulement. L’eczéma peut être « atopique », héréditaire, et il existe des antécédents familiaux ainsi que d’autres lésions ailleurs que sous la couche. L’eczéma peut aussi être engendré par une irritation de la peau provoquée par des produits chimiques, comme les détergents des lessives et les adoucissants. On parle alors d’eczéma « de contact », qui n’est pas héréditaire. Un enfant atteint d’eczéma atopique peut développer un eczéma de contact.

<< COMPRENDRE
CONSULTATION >>