>
>
Rhinite allergique : le traitement marche contre le rhume des foins
Rhinite allergique : le traitement marche contre le rhume des foins
Publié le 14.04.2018
Rhinite allergique : le traitement marche contre le rhume des foins
DzoPhotography/iStock

Rhinite allergique : PREVENIR

Comment prévenir une rhinite allergique ?

Il faut toujours suivre son traitement sur toute la durée prescrite.
La personne allergique doit également limiter les contacts avec l’allergène responsable (acariens, pollens, animaux, moisissures). Il est en effet possible d’adopter des « mesures d’éviction adaptées et quotidiennes » telles que : ouvrir les fenêtres au minimum 15 minutes 2 fois par jour matin et soir en évitant les heures les plus chaudes de la journée, diminuer la température intérieure qui favorise le développement des acariens et entretenir le système de ventilation et l’aération du domicile. Il faut aussi maintenir les animaux hors de la maison ou au moins de la chambre.
Il faut aussi diminuer l’exposition aux polluants et aux agents irritants (tabac, dioxyde d’azote et composés organiques volatils).
Il vaut mieux éviter de fumer, même à la fenêtre, dans la maison d’un allergique. L’arrêt total de la cigarette est évidemment recommandé.
Dans certains cas, un changement de métier peut s’imposer.

Que faire en cas de récidives trop fréquentes ?

L’immunothérapie spécifique, autrefois appelée « désensibilisation », pour la rhinite allergique, la conjonctivite et l’asthme existe depuis près de cent ans. Il s’agissait autrefois d’injecter au patient des doses de plus en plus importantes des substances allergènes afin de transformer progressivement sa réponse immunitaire à celles-ci. Désormais, les progrès techniques ont permis une meilleure purification des allergènes qui peuvent désormais être administrées par voie sublinguale pour certains, ce qui simplifie et améliore ce traitement immunothérapique. Habituellement, l’immunothérapie spécifique élimine la réponse immunitaire à l’allergène, ce qui marche s’il n’y a qu’un seul allergène responsable.

<< TRAITEMENT
PLUS D’INFOS >>
Sur le même sujet :