• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Contaminations

Covid-19 : une huitième vague se dessine, d’après le ministère de la Santé

Depuis une semaine, le nombre de contaminations à la Covid-19 augmente en France. Le ministère de la Santé prédit une huitième vague imminente.

Covid-19 : une huitième vague se dessine, d’après le ministère de la Santé twinsterphoto/iStock


  • Publié le 14.09.2022 à 12h44
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Au 12 septembre, 249.894.807 personnes ont été infectées par le coronavirus en Europe.
  • Au 5 septembre, la couverture vaccinale de la dose de rappel était de 82,3 % chez les 65 ans et plus.

"Est-ce que la Covid-19 est terminée ? Non, ce n'est certainement pas fini", avait récemment signalé Tedros Adhanom Gebreyesus, directeur de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Pour preuve : les contaminations ont bondi de 55,5 % en sept jours dans l’Hexagone. D’après les derniers chiffres de Santé publique France, 41.850 nouveaux cas ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures.

Ce rebond épidémiologique concerne surtout les plus jeunes

Selon les autorités sanitaires, les enfants de moins de 10 ans sont les premiers concernés par cette hausse des cas de coronavirus. En effet, le taux d’incidence chez les plus jeunes grimpe depuis la mi-août. Cependant, cette recrudescence des cas s’est accentuée avec la rentrée scolaire.

"Omicron circule de manière quasi exclusive en France et son sous-lignage BA.5 est actuellement omniprésent. En France métropolitaine, BA.5 (tous sous-lignages confondus) représentait 95 % des séquences interprétables", peut-on lire dans le point épidémiologique de Santé publique France publié le 8 septembre.

"Nous allons avoir une huitième vague"

Le 9 septembre, le ministre de la Santé, François Braun, a alerté sur le plateau de BFMTV Marseille que "nous allons avoir une huitième vague, donc il faut être vigilant". Les autorités sanitaires appellent ainsi les Français à bien respecter les gestes barrières, en particulier à l’école. François Braun a indiqué que le gouvernement suivait "l'évolution potentielle de cette épidémie" afin de "réagir dès que nous aurons des signes de reprise".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES