• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Formes graves

Covid-19 : le lavage nasal peut-il réduire le nombre d’hospitalisations et de décès ?

L’administration d’une solution saline dans la cavité nasale pourrait diminuer les risques de formes graves de Covid-19 et d’hospitalisation, selon une nouvelle étude américaine. 

Covid-19 : le lavage nasal peut-il réduire le nombre d’hospitalisations et de décès ? Volkovslava/Istock


  • Publié le 14.09.2022 à 10h54
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 4.579 nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés le 12 septembre, selon Santé publique France
  • Le 9 septembre, François Braun, le ministre de la Santé, a annoncé l’arrivée d’une huitième vague de coronavirus d’ici les prochaines semaines en France.

Depuis le début de l’épidémie, la communauté scientifique s’active pour développer un traitement permettant de se protéger de la Covid-19. Une nouvelle étude publiée dans la revue Ear, Nose & Throat Journal, a affirmé qu’il existerait un lien entre le recours à un lavage nasal et la diminution des risques de formes graves de coronavirus, d’hospitalisation ainsi que de décès. 

Un mélange d’antiseptiques et d’eau salée

Dans le cadre de la recherche, des participants âgés de plus de 55 ans ont été recrutés dans le 24 heures suivant un test PCR positif à la Covid-19 entre le 24 septembre et le 21 décembre 2020. Parmi les 826 volontaires, 79 ont réalisé à un lavage nasal deux fois par jour pendant deux semaines. Les sujets ont utilisé une solution saline mélangée à de la povidone iodée, un antiseptique, du bicarbonate de sodium ou du bicarbonate de soude. 

D’après les conclusions, moins de 1,3% des 79 sujets touchés par l’infection ont été hospitalisés et aucun d’entre eux n’est décédé de la maladie. Uniquement un participant a été hospitalisé. "Nous avons constaté une réduction de 8,5 fois du nombre d'hospitalisations par rapport au groupe témoin", a affirmé le Docteur Richard Schwartz, président du département de médecine d’urgence du Medical College of Georgia (États-Unis) et co-auteur de l’étude. "En apportant une hydratation supplémentaire à vos sinus, cela leur permet de mieux fonctionner. Si vous avez un contaminant, plus vous l'évacuez, plus vous êtes en mesure de vous débarrasser de la saleté, des virus et de tout autre élément", a également souligné le Docteur Amy Baxter, médecin urgentiste du Medical College of Georgia et une des auteures de la recherche.

Une réduction de la perte du goût et de l’odorat

Au cours des travaux, les scientifiques américains ont également observé l’impact du lavage nasal sur les autres symptômes liés à la Covid-19 comme la perte de goût et d’odorat. Environ 23 des 29 sujets qui se sont systématiquement nettoyés deux fois par jour la cavité nasale n'avaient aucun symptôme ou un seul au bout de deux semaines, contre 14 des 33 participants qui étaient moins assidus.

Les conclusions de cette étude doivent cependant être prises avec des pincettes. Pour l’heure, ces résultats sont uniquement basés sur de l’observation et n’ont pas été validés par un comité de pairs scientifiques. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES