• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Problème infantile

Douleurs de croissance chez l’enfant : existent-elles réellement ?

Les douleurs de croissance ne sont pas une réalité scientifique. À ce jour, il n'existe pas de définition médicale cohérente de ce problème infantile.

Douleurs de croissance chez l’enfant : existent-elles réellement ? T Turovska/iStock


  • Publié le 26.07.2022 à 17h50
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le terme "douleurs de croissance" est apparu pour la première fois en 1823 dans un livre intitulé "Maladies de la Croissance".
  • Plus de 80 % des cohortes ne mentionnaient pas l'âge de l’enfant ou de l’adolescent au moment où les "douleurs de croissance" se présentaient.

Lorsque les enfants ont mal aux muscles ou aux articulations, on parle souvent de "douleurs de croissance". Ce terme est utilisé par le grand public mais également par les professionnels de santé. Mais selon une étude publiée dans la revue Pediatrics, les chercheurs et les cliniciens ne parviennent pas à se mettre d’accord sur la signification, sur la définition des "douleurs de croissance", et sur la manière dont elles doivent être diagnostiquées.

Différentes définitions dans la littérature médicale

"Jusqu'à un tiers des enfants peuvent être diagnostiqués avec des douleurs de croissance, mais une incertitude considérable entoure la manière de poser ce diagnostic", peut-on lire dans les travaux. Dans le cadre de cette étude, des scientifiques de l'université de Sydney (Australie) ont détaillé les différentes définitions des "douleurs de croissance" dans la littérature médicale. Pour cela, ils ont extrait les données de 1.457 cohortes qui mentionnaient ce trouble chez des enfants ou des adolescents.

Les caractéristiques des définitions ont été regroupées en plusieurs catégories : la localisation de la douleur, l’âge de l’enfant lors de son apparition, le schéma de la douleur, la trajectoire de la douleur, les types de douleur et les facteurs de risque, le lien avec une activité physique, la gravité, l’impact fonctionnel et les examens physiques.

Un terme médical erroné

"Ce que nous avons trouvé était un peu inquiétant : il n'y a aucune cohérence dans la littérature sur ce que signifie le terme 'douleurs de croissance'. Les définitions étaient vraiment variables, vagues et souvent contradictoires. Certaines études suggéraient que les douleurs de croissance survenaient dans les bras, ou dans le bas du corps. Certaines disaient qu'il s'agissait des muscles alors que d'autres études parlaient des articulations", a déclaré Steven Kamper, auteur des travaux, dans un communiqué.

Selon l’équipe, les "douleurs de croissance" pourraient être un terme médical erroné, car plus de 93 % des recherches ne font pas référence à la croissance lorsqu'elles définissent ce trouble. Seules sept cohortes, soit moins de 10 % de celles analysées, mentionnaient une croissance liée à la douleur. D’après l’étude, 48 % des recherches ont indiqué que les "douleurs de croissance" apparaissent le soir ou la nuit et 42 % ont indiqué qu'elles étaient récurrentes.

"Une signification différente selon les personnes"

"Bien que le terme 'douleurs de croissance' soit utilisé couramment pour diagnostiquer les douleurs musculo-squelettiques, il a une signification très différente selon les personnes", a précisé le professeur Steve Kamper. Ainsi, les auteurs ont incité les chercheurs et les cliniciens à ne pas utiliser ce terme pour confirmer un diagnostic et prescrire un traitement, jusqu'à ce qu'une définition claire, étayée par des preuves, ait été établie.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES