• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Fonction cognitive

Trop de souvenirs saturent la mémoire des séniors

Les personnes âgées auraient du mal à se souvenir des faits et des événements spécifiques et détaillés car elles stockeraient trop d’informations dans leur cerveau, par rapport aux adultes plus jeunes, d’après de récents travaux.

Trop de souvenirs saturent la mémoire des séniors ajr_images/iStock


  • Publié le 18.02.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Avoir trop d’informations dans son cerveau peut nuire à la mémoire et rendre difficile le fait de se souvenir d’un fait ou d’un événement précis.
  • Cependant, un cerveau rempli d’informations peut également être un avantage pour accomplir certaines tâches, durant lesquelles des connaissances étendues sont nécessaires.

Pourquoi les personnes âgées perdent-elles la mémoire ? Leur cerveau serait saturé d’informations, ce qui sèmerait le désordre dans leur mémoire. Conséquence : elles rencontreraient des difficultés à se souvenir des faits et des événements précis et détaillés. C’est ce qu’ont révélé des scientifiques américains et canadiens dans une étude publiée récemment dans la revue Trends in Cognitive Sciences.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont passé en revue plus de 20 travaux, notamment des recherches comportementales et de neuro-imagerie, sur la mémoire des seniors. Dans certains d’entre eux, des personnes âgées et des adultes plus jeunes ont dû regarder des images avec des mots placés au-dessus des clichés. Les mots étaient des distractions.

Dans un premier temps, il leur avait été demandé de ne pas faire attention aux mots et d’indiquer si l’image suivante qu’ils voyaient était similaire à la précédente. Les participants ont dû ensuite se concentrer sur les mots. Par exemple, si le mot "hydrogène" était affiché en haut d'une image pour les distraire, les chercheurs leur demandaient de répondre à cette question : "quel est l'élément le plus abondant dans le soleil ?".

Le cerveau des seniors serait rempli d’informations

D’après les scientifiques, les seniors ont eu des meilleurs résultats que les adultes plus jeunes. Les adultes plus jeunes semblaient supprimer les informations non-pertinentes provenant des distractions, tandis que les personnes âgées semblaient les stocker. Les données d’une recherche de neuro-imagerie, examinées par les auteurs, ont montré des résultats similaires. "Par rapport aux adultes plus jeunes, les seniors en bonne santé traitent et stockent trop d'informations, ce qui résulte d'une réduction du contrôle cognitif ou des mécanismes inhibiteurs", peut-on lire dans l’étude.

"Lorsque les personnes âgées essaient de se souvenir d'un détail en particulier, elles éprouvent plus de difficultés à le faire parce que ce détail est lié à toutes sortes d'autres informations dans leur esprit, qu'elles doivent les filtrer. Par exemple, imaginez que vous connaissez cinq personnes qui s'appellent John et que vous essayez de vous souvenir du nom de famille d'un John en particulier. Vous trouverez cela plus difficile que si vous ne connaissez qu'une seule personne nommée John. C'est similaire à ce qui se passe lorsque les personnes âgées essaient de se souvenir de détails spécifiques", a expliqué le Dr Lynn Hasher, auteur principal de cette étude, dans un communiqué.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES