• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Forme

Malgré l’hiver, ne pas négliger l’activité physique extérieure

Les faibles températures ne doivent pas décourager à pratiquer du sport en extérieur pour notre corps et notre moral.

Malgré l’hiver, ne pas négliger l’activité physique extérieure Lifemoment/iStock

  • Publié le 03.12.2020 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le temps passé chaque semaine à pratiquer de l’exercice est réduit de 8 minutes l’hiver.
  • Les taux de surpoids chez les enfants qui passent plus de temps à l'extérieur sont de 27 à 41% inférieurs à ceux des enfants qui passent plus de temps à l'intérieur.
  • Courir en forêt est deux fois plus efficace que l’exercice en salle pour la santé mentale.

Les chutes de température et le deuxième confinement n’incitent pas à sortir prendre l’air et encore moins à pratiquer une activité physique extérieure. Pourtant, il est important de braver le froid et de faire du sport dehors. Une étude publiée en 2010 dans le Journal of Environmental Psychology a révélé que passer chaque jour au moins 20 minutes dehors en étant actif réveille aussi bien l’organisme qu’une tasse de café.

Une meilleure santé mentale

Les faibles niveaux de lumière et le raccourcissement des journées, en plus des faibles températures, entraînent une perte de motivation l’hiver. En outre, ils conduisent à un apport réduit en vitamine D qui provoque une plus grande fatigue. Toutes ces raisons font que l’activité physique diminue l’hiver. Une étude a suggéré que le temps passé chaque semaine à pratiquer de l’exercice est réduit de 8 minutes durant cette saison. Une étude de 2008 publiée dans la revue Nature a révélé que les taux de surpoids chez les enfants qui passent plus de temps à l'extérieur sont de 27 à 41% inférieurs à ceux des enfants qui passent plus de temps à l'intérieur.

Cette diminution d’activité est couplée avec une augmentation de la proportion du temps d’exercice à l’intérieur. Une étude parue en 2012 menée par des chercheurs écossais de l’université de Glasgow a révélé que courir en forêt est deux fois plus efficace que l’exercice en salle pour la santé mentale. Cela permet de calmer les nerfs, d’augmenter la concentration et dé réduire le stress et les risques de dépression. Des chercheurs espagnols ont ainsi récemment rapporté que se balader au bord de l’eau est bon pour notre santé mentale et améliorerait notre santé cardiovasculaire. Différentes études ont récemment montré les multiples intérêts à pratiquer une activité extérieure, comme le rappelle The Conversation : réduction de la fatigue mentale et du stress, amélioration du sentiment de bien-être et une plus grande joie de vivre. Enfin, la qualité du sommeil se trouve améliorer lorsque l’on pratique une activité extérieure.

30 à 40 minutes d'activité par jour

Comme l’a récemment recommandé l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il faudrait faire entre 30 et 40 minutes d’activité physique par jour pour compenser les effets néfastes de la position assise sur la santéL’OMS recommande, en plus, de faire 150 à 300 minutes de sport modéré ou au moins 75 à 100 minutes d’activité physique intense par semaine. L’instance souligne aussi l’importance du renforcement musculaire qui devrait, dans l’idéal, être l’objet d’au moins deux séances hebdomadaires.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité