>
>
Eczéma des mains : le contact avec l’allergène doit être évité

Eczéma des mains : le contact avec l’allergène doit être évité

Publié le 09.09.2016
Eczéma des mains : le contact avec l’allergène doit être évité
©123RF-Astrid Gast

L’eczéma des mains se manifeste par des rougeurs de la peau qui démangent, puis de toutes petites vésicules, qui évoluent ensuite vers des croûtes. Souvent d’origine allergique, l’eczéma peut être prévenu en se protégeant des agressions (port de gants, application de crèmes émollientes).

Eczéma des mains : COMPRENDRE

Des mots pour les maux
L’eczéma des mains est, soit « l’eczéma de contact irritatif », soit « l’eczéma de contact allergique », soit la « dermatite atopique », soit la « dyshidrose ». Un « dermocorticoïde » est un corticoïde local à appliquer sur la peau en crème ou en lotion.

Qu'est-ce qu’un eczéma des mains ?

L'eczéma des mains est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui évolue par poussées et apparaît secondairement, souvent à l’âge adulte. C’est une forme d’allergie qui survient même en l’absence de terrain allergique. Une fois acquise, elle dure toute la vie.

L’eczéma des mains correspond à 4 types de lésions de la peau : « l’eczéma de contact irritatif », « l’eczéma de contact allergique », la « dermatite atopique » ou la « dyshidrose ».

L’eczéma de contact des mains met souvent du temps à apparaître. En effet, il faut d’abord que la substance potentiellement « allergène » parvienne à pénétrer la barrière extérieure de la peau (« l’épiderme »), de manière répétée, le plus souvent par de petites entailles ou des micro-abrasions, à travers une peau sèche ou irritée. Une fois au sein de la peau, cette substance se lie à certaines protéines avec lesquelles elle forme un ensemble capable de déclencher une réaction immunitaire.

À chaque nouvelle exposition à la substance responsable de l’allergie, les cellules du système immunitaire très réactif de la peau (« lymphocytes T ») vont réagir de façon excessive à ce qu’elles considèrent comme une agression. Cette réaction va entraîner les signes cliniques de l’eczéma : démangeaisons, inflammation et suintement.

Ce mécanisme d’apparition de l’eczéma des mains permet d’expliquer pourquoi les personnes dont les mains sont régulièrement agressées sont plus fréquemment atteintes par cette forme d’eczéma.

Quels sont les signes de l’eczéma des mains ?

L'eczéma des mains se manifeste par des signes similaires à ceux de l’eczéma atopique et évolue selon les 3 phases classiques de la maladie :

• Des plaques rouges et chaudes, plus ou moins étendues, et dont les bords sont mal délimités apparaissent sur la peau des mains. Ces rougeurs démangent fortement.

• Quelques heures après l'apparition des plaques rouges, de petites vésicules (de la taille d'une tête d’épingle) se forment, pleines d'un liquide translucide. Les démangeaisons persistent.

• Le grattage des lésions aboutit à la rupture des vésicules qui laissent suinter leur contenu. De petites croûtes jaunâtres se développent alors, et tombent en quelques jours pour laisser place à des lésions, rouges et lisses, qui se couvrent de petites pellicules de peau sèche (« squames »).

À l’issue de cet épisode, les lésions peuvent disparaître temporairement, récidiver ou s’installer durablement si la cause de l’eczéma est toujours présente dans l'environnement du malade. Dans ce cas, la peau lésée de façon répétée s’épaissit petit à petit et devient plus foncée (« lichenification ») et les démangeaisons continuent, même en l'absence de vésicules ou de suintements.

Si ces signes persistent plus de six mois d'affilée, on parle « d’eczéma chronique des mains ».

Quelles sont les formes de l’eczéma des mains ?

L’eczéma des mains peut avoir diverses formes qui évoluent toujours selon les 3 phases classiques de la maladie eczémateuse :

• « L’eczéma de contact allergique » est le type le plus fréquent d’eczéma des mains. Il peut atteindre toute la main, jusqu'aux poignets. Il est dû à une réaction allergique locale qui peut être provoquée par de nombreuses substances dont les plus courantes sont le chrome, le nickel, le latex, les solvants, les colorants et teintures, les parfums…

• « L’eczéma de contact irritatif » (ou « dermite d’irritation ») est une affection inflammatoire de la peau, due à des agressions par l’environnement (frottements, abrasion, chaud, froid, produits chimiques, plantes irritantes...), et n’impliquant donc pas de processus allergique initialement. Les rougeurs ont un bord net, se limitent aux zones où la peau a été agressée et ne provoquent pas de démangeaisons. Toutefois, la dermite d’irritation, en fragilisant la peau, favorise parfois l’apparition d'un « eczéma de contact allergique ».

• L’eczéma des mains peut également survenir dans le cadre d’une « dermatite atopique », c’est-à-dire sur un terrain allergique. Elle peut se traduire soit par une sécheresse de la peau des paumes, des fissures de la pulpe des doigts (« pulpite »), soit par des lésions classiques d’eczéma des mains. La dermite de contact se produit le plus souvent en réaction aux protéines d'origine végétale ou animale.

• La « dyshidrose » (ou « pompholyx ») est une forme particulière d’eczéma des mains. Elle se traduit par des démangeaisons des paumes et des faces latérales des doigts, accompagnées de rougeurs, de vésicules et de desquamation (la peau « pèle »). Certaines personnes signalent l’apparition de ce type d’eczéma pendant les périodes de stress ou d’anxiété, d’autres incriminent l’exposition au soleil au début de l’été.

Quelles sont les causes de l’eczéma des mains ?

Les facteurs déclenchant la maladie diffèrent selon la forme d’eczéma.

• « L’eczéma de contact allergique » des mains est secondaire à une réaction allergique locale, qui peut être provoquée par de très nombreuses substances (on en a dénombré plusieurs milliers). Toutefois, la grande majorité des eczémas de contact est due à une vingtaine de substances :

Substance

Origine

Nickel

Bijoux, boutons, fermetures éclair, montres

Chrome

Ciment, peinture, eau de Javel, cuirs et peaux

Latex, caoutchouc

Gains chirurgicaux, bottes, jouets, préservatifs

Résines époxy, solvants

Peintures, résines, colles

Colorants, teintures

Teintures pour les vêtements et les cheveux, divers objets

Lanoline, baume du Pérou

Médicaments pour la peau, parapharmacie

Colophane, résine de pin

Pansements, colles

Parfums

Parfums, cosmétiques, parapharmacie

Adjuvants de plastiques

Objets divers (ordinateurs…)

Ce type d’eczéma met souvent du temps à apparaître (âge adulte). En effet, il faut d'abord que la substance « potentiellement allergénique » parvienne à pénétrer la barrière extérieure de la peau (« épiderme »), de manière répétée, le pour déclencher une réaction immunitaire. À cause de ce mécanisme d'apparition, l'eczéma touche plus souvent les personnes dont les mains sont régulièrement agressées par des allergènes (ménagères, travailleurs manuels, agriculteurs, coiffeurs...). En effet, la peau de leurs mains est fragilisée par les détergents, l’eau, le froid, la sueur ou les produits chimiques et devient plus perméable aux substances potentiellement allergènes.

• La « dermatite atopique » est liée à une prédisposition génétique aux maladies allergiques et s’observe fréquemment chez les enfants. Elle peut donner d’autres signes que les lésions d’eczéma : une rhinite allergique (« rhume des foins »), asthme, urticaire, conjonctivite allergique... Dans la dermatite atopique, l’atteinte des mains n’est pas au premier plan par rapport à l’atteinte d’autres régions du corps. Néanmoins, la peau des mains des personnes atopiques est souvent sèche et fendillée et cela les expose à la pénétration de substances potentiellement allergisantes, donc au développement d’un eczéma allergique de contact.

• Les causes de la « dyshidrose » sont mal connues. Des liens avec la transpiration excessive ont été évoqués, mais restent controversés. Certaines personnes atteintes de dyshidrose signalent l’apparition de ce type d'eczéma pendant les périodes de stress ou d’anxiété, tandis que d’autres incriminent l’exposition au soleil, au début de l'été. D’autres causes ont été évoquées, sans preuve, comme les infections à des champignons (« mycoses ») en d'autres endroits du corps (orteils), les troubles intestinaux....

Quelles sont les complications de l’eczéma des mains ?

Des complications peuvent parfois survenir et en particulier une surinfection bactérienne par grattage des lésions d'eczéma. La surinfection est liée à un « staphylocoque doré » et peut être responsable d’une infection sévère de la peau ou « impétigo ».

La persistance des lésions peut aboutir à une forme de chronicisation de la maladie de la peau, avec épaississement et coloration plus foncée de la peau et démangeaisons : c’est ce que l’on appelle la « lichenification ».

DIAGNOSTIC >>
Sur le même sujet :
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit