>
Les Symptômes
>
Bouche sèche : la xérostomie mauvaise pour l’état dentaire et la digestion
Bouche sèche : la xérostomie mauvaise pour l’état dentaire et la digestion
Publié le 22.01.2019
Mots-clés :
Bouche sèche : la xérostomie mauvaise pour l’état dentaire et la digestion
©123RF-Andrey Zametalov

La sécheresse de la bouche, ou « xérostomie », est une sensation fréquente et le plus souvent bénigne. Souvent liée à la prise d’un médicament, dans certaines circonstances, elle peut être secondaire à une maladie, comme le syndrome de Gougerot-Sjögren.

 

Bouche sèche : CAUSES

A quoi est due la sensation de bouche sèche ?

Au-delà des causes liées à l’âge, d’autres facteurs peuvent contribuer à la sensation de bouche sèche : le stress, le tabagisme ou la mastication du tabac (chique) et la respiration par la bouche la nuit, par habitude ou sous l’influence de l’alcool ou de certains psychotropes.
• Toutes les situations qui s’accompagnent d’une déshydratation, comme l’exercice physique, une transpiration excessive ou les maladies qui donnent de la fièvre, des vomissements ou des diarrhées, peuvent donner la bouche sèche.
• Certains médicaments peuvent rendre la bouche sèche. Ce sont ceux prescrits pour traiter la dépression (antidépresseurs), l'anxiété (anxiolytiques sédatifs), la douleur (morphiniques), les allergies et les rhumes (anti-histaminiques et décongestionnants), l'acné (isotrétinoïde), l'épilepsie (anti-épileptiques), l'hypertension (diurétiques), la maladie de Parkinson (anti-parkinsoniens), la migraine (anti-migraineux) les troubles psychotiques (anti-psychotiques), l'incontinence urinaire (atropinique comme l’oxybutynine), l'asthme (certains broncho-dilatateurs anticholinergiques)... La xérostomie est également un effet secondaire de certains relaxants musculaires (myorelaxants), des amphétamines et du cannabis.
• Certaines maladies peuvent affecter les glandes salivaires : le syndrome de Gougerot-Sjögren (où la xérostomie est associée à une sécheresse des yeux), l’infection par le VIH (SIDA), la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer, le diabète, l'anémie, la polyarthrite rhumatoïde, l'hypertension, les accidents vasculaires cérébraux, et les oreillons.
• Certains traitements contre le cancer peuvent causer des lésions des glandes salivaires : l’irradiation de la tête et du cou et certaines chimiothérapie peuvent réduire la quantité de salive produite.
• Les lésions nerveuses, suite à une blessure ou une chirurgie au niveau de la tête, peuvent réduire la quantité de salive dans la bouche, de même que l’ablation chirurgicale des glandes salivaires.

<< COMPRENDRE
CONSULTATION >>