• CONTACT
Publicité


LES MALADIES

La laryngite aiguë : une inflammation de la gorge à différencier de l’épiglottite

La laryngite aiguë : une inflammation de la gorge à différencier de l’épiglottite

La laryngite aiguë : une inflammation de la gorge à différencier de l’épiglottite
iStock/Marcelo Ricardo Daros
Publié le 03.03.2021

La laryngite aiguë : DIAGNOSTIC

Quand faut-il évoquer une laryngite aiguë ?

Le diagnostic de laryngite doit être évoqué devant une voix enrouée, une toux rauque, des difficultés à respirer, des douleurs au niveau de la gorge et une fièvre aux alentours de 38°5 C. Le plus souvent, l'épisode survient dans les jours suivants une rhinopharyngite (rhume). 

Si les symptômes sont plus sévères (fièvre élevée, grandes difficultés respiratoires, hypersalivation), il peut s'agir d'une épiglottite, il faut alors composer le 15 pour avoir un avis médical en urgence.  

Comment diagnostiquer une laryngite aiguë ?

Le diagnostic de la laryngite est le plus souvent clinique par un simple examen du médecin. L'ensemble des symptômes et le contexte permettent de faire le diagnostic. En cas de doute, une nasofibroscopie peut être utile : il s'agit d'introduire un tube souple équipé d'une caméra dans le nez et la gorge afin de dépister des signes d'inflammation tels que rougeur ou œdème et d'écarter d'autres diagnostics.   

Comment différencier une laryngite aiguë « banale » d'une épiglottite ?

L'épiglottite est une forme grave de laryngite, due à une bactérie. Contrairement à la laryngite « classique », le début est brutal et les symptômes sont plus marqués. La fièvre est plus élevée (plus de 39°C en général), les difficultés respiratoires sont majeures avec un enfant qui ne peut pas s'allonger, s'angoisse, respire la bouche ouverte et salive fortement. 

Il s'agit d'une urgence vitale nécessitant un transfert par le SAMU, en cas de doute donc il faut appeler le 15. L'affection touche essentiellement les enfants de plus de 3 ans.   

Quand est-il nécessaire de faire un bilan pour explorer une laryngite aiguë ?

Un bilan par nasofibroscopie peut être nécessaire en cas de doute initial sur le diagnostic ou devant la présence de signes de gravité. 

D'autres explorations pourront aussi être réalisées en cas de laryngites à répétition afin de rechercher une cause sous-jacente comme un reflux gastro œsophagien, une allergie ou chez l'adulte, fumeur notamment, un cancer. 

<< COMPRENDRE
TRAITEMENT >>

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité