• CONTACT


LES MALADIES

Dermite séborrhéique : une maladie inflammatoire chronique ou récidivante

Dermite séborrhéique : une maladie inflammatoire chronique ou récidivante

Dermite séborrhéique : une maladie inflammatoire chronique ou récidivante
©iStock/logolis
Publié le 21.12.2020

Dermite séborrhéique : DIAGNOSTIC

Quand faut-il évoquer une dermite séborrhéique ?

Il faut évoquer une dermite séborrhéique devant l'apparition à répétition d'une éruption de plaques rouges sur la peau, non infiltrées, mais surmontées de squames grasses et jaunâtres. 

La topographie de ces lésions « érythémato-squameuses » est très évocatrice, puisqu’elles touchent préférentiellement les « zones séborrhéiques », c’est-à-dire plus particulièrement le cuir chevelu (avec un état desquamatif diffus ressemblant à de grosses pellicules), les sillons autour des narines (sillons nasogéniens), les ailes du nez, les sourcils, les paupières, la région rétro-auriculaire et le conduit auditif externe.

Les lésions peuvent être prurigineuses, c'est à dire qu'elles peuvent gratter. La maladie évolue par poussées, en dehors desquelles la peau retrouve le plus souvent un aspect normal.

Comment diagnostiquer une dermite séborrhéique ?

Le diagnostic de la dermite séborrhéique est clinique, c'est à dire qu'il ne nécessite pas d'examens complémentaires comme un prélèvement de peau ou une prise de sang. C'est le médecin généraliste ou dermatologue qui grâce à son expertise reconnaît les lésions et affirme le diagnostic.

Avec quelles autres maladies de peau peut-on confondre la dermite séborrhéique ?

La dermatite séborrhéique peut être confondue avec le psoriasis des régions séborrhéiques, une autre maladie de peau avec des lésions rouges et squameuses. Les lésions se ressemblent fortement et c'est l'atteinte des zones en dehors du visage et du cuir chevelu et les antécédents qui permettent au médecin de les différencier. 

La dermite séborrhéique peut aussi être confondue avec la dermatite atopique, une maladie de peau débutant en bas âge se caractérisant par de lésions de la peau avec sécheresse, suintement, plaques rouges et démangeaisons.

Un nourrisson peut-il être atteint de dermite séborrhéique ? 

Un nourrisson peut être atteint de dermite séborrhéique, c'est ce qu'on appelle communément les « croûtes de lait ». La maladie débute vers 2 semaines de vie, avec des lésions croûteuses, jaunes au niveau du cuir chevelu et du visage, parfois associées à des lésions squameuses au niveau des aisselles et des fesses. Plus rarement la maladie peut se présenter sous forme d'une rougeur assez étendue, on parle alors d'érythrodermie de Leiner-Moussous. Dans tous les cas la maladie n'est pas grave et l'évolution est spontanément favorable avec quelques traitements locaux. 

<< COMPRENDRE
TRAITEMENT >>

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES