• CONTACT
Publicité


LES MALADIES

Dermite séborrhéique : une maladie inflammatoire chronique ou récidivante

Dermite séborrhéique : une maladie inflammatoire chronique ou récidivante

La dermite séborrhéique est une maladie chronique mais bénigne de la peau. Elle évolue par poussées et se manifeste par des lésions rouges et squameuses, le plus souvent au niveau du cuir chevelu et du visage. Des traitements réguliers et une hygiène de vie adaptée sont nécessaires pour limiter les symptômes. 

Dermite séborrhéique : une maladie inflammatoire chronique ou récidivante
©iStock/logolis
Publié le 21.12.2020
Dermite séborrhéique : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

La séborrhée correspond à une sécrétion excessive de sébum. Cette substance huileuse est produite par les glandes sébacées qui se situent juste en dessous de la peau, à côté des follicules pileux (base des poils). 

Produit en quantité normale le sébum a un rôle majeur au niveau de la peau via la fabrication d'un film protecteur de la peau pour favoriser son hydratation et la protéger des agressions extérieures.

Les zones séborrhéiques sont celles où ces glandes sont présentes en grande quantité : plis entre le nez et les lèvres, ailes du nez, sourcils, lisière antérieure du front. 

Une squame est une lamelle de la couche superficielle de la peau (« épiderme ») qui est épaissie et se détache (« desquamation »)

Malazessia furfur est une levure, c'est à dire un microscopique champignon, présente normalement sur la peau. On dit alors qu'elle fait partie de la flore commensale de la peau. 


Qu'est que la dermite séborrhéique ?

La dermite séborrhéique est une maladie chronique de la peau évoluant par poussées. 

Elle se manifeste par une rougeur de la peau qui se recouvre de squames. Les zones les plus souvent touchées sont le cuir chevelu (95 % des cas) et le visage au niveau des zones séborrhéiques : sillons entre le nez et les lèvres, lisière antérieure du crâne, sourcils, ailes du nez... Il peut exister des démangeaisons du cuir chevelu (« prurit »).

Dans de plus rares cas, les lésions peuvent atteindre les zones pourvues de poils et les organes génitaux. La dermite séborrhéique n'est pas une maladie grave mais ses conséquences esthétiques peuvent retentir sur la qualité de vie. 

La dermite séborrhéique peut se développer à tout âge, y compris chez les nourrissons, et est légèrement plus fréquente chez les hommes que chez les femmes.

Quelles sont les causes de la dermite séborrhéique ?

Les causes précises de la dermite séborrhéique ne sont pas connues. La levure Malassezia furfur est suspectée de jouer un rôle dans l'apparition de la maladie. En effet, les zones les plus atteintes sont celles où elle est présente en plus grande quantité sur la peau et les traitements freinant sa prolifération sont efficaces sur les symptômes. Mais cette cause n'est pas certaine. 

La dermite séborrhéique n’a aucun lien avec l’allergie ni avec l’eczéma. Elle semble avoir un lien avec le stress. Elle est plus fréquente au cours de certaines maladies comme les infections à VIH et la maladie de Parkinson.

Quels sont les facteurs de risque de la dermite séborrhéique ?

La dermite séborrhéique touche préférentiellement les hommes jeunes entre 18 et 40 ans. La maladie se développe plus fréquemment chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, du VIH, d'alcoolisme chronique ou en cours de traitement pour un cancer des voies aériennes ou digestives. D'autres facteurs peuvent favoriser son apparition :  l'hypersudation, la peau grasse, l'utilisation de produits d'hygiène gras, la grossesse, l’obésité, le stress, la fatigue, la chaleur et l'humidité ou le froid.

DIAGNOSTIC >>

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité