>
>
Pancréatite chronique : l’alcool est le premier responsable
Pancréatite chronique : l’alcool est le premier responsable
Publié le 17.08.2019
Pancréatite chronique : l’alcool est le premier responsable
axelbueckert/iStock

Pancréatite chronique : TRAITEMENT

Quel est le traitement ?

L’arrêt total et définitif de la consommation d’alcool est la mesure principale du traitement. Il s’accompagne d’un régime alimentaire équilibré pour lutter contre la dénutrition avec une quantité réduite de lipides. S’il existe un diabète, le régime alimentaire et le traitement doivent être adaptés.

En cas de diarrhée graisseuse, les extraits pancréatiques en prise orale sont indiqués à chaque repas.

Lors des crises douloureuses, la prise d’antidouleur (antalgiques) est indispensable. D’abord du paracétamol et de l’aspirine, puis des opiacés légers, et de la morphine en cas de crise aiguë.

Lorsque des kystes ou des pseudo-kystes ont un retentissement sur le malade, une intervention par voie endoscopique peut être pratiquée pour les drainer. De la même façon, les canaux principaux biliaire et pancréatique sont accessibles par voie endoscopique quand ils sont obstrués.

Dans les cas les plus sévères quand les traitements ont échoué, une intervention chirurgicale peut être proposée pour réaliser une dérivation des voies biliaires ou enlever une partie du pancréas.

<< DIAGNOSTIC
VIVRE AVEC >>
Sur le même sujet :