>
>
Pancréatite chronique : l’alcool est le premier responsable

Pancréatite chronique : l’alcool est le premier responsable

Publié le 08.02.2018
Pancréatite chronique : l’alcool est le premier responsable
©123RF-Wavebreak Media Ltd

La pancréatite chronique est caractérisée par une inflammation chronique du pancréas qui évolue vers sa destruction progressive. Le signe principal est une douleur abdominale. Dans la majorité des cas, la maladie est causée par une consommation excessive d’alcool.

Pancréatite chronique : COMPRENDRE

Le canal de Wirsung appelé désormais canal pancréatique principal est la voie d’excrétion des enzymes pancréatiques vers l’intestin, dans le duodénum.

Le pancréas a des sécrétions « exocrine » (vers l’extérieur) de sucs digestifs qui se déversent dans l’intestin au moment des repas, et des sécrétions « endocrines » (vers l’intérieur) d’hormones, comme l’insuline, qui se déversent dans le sang, en particulier au moment des repas.

Les kystes et les pseudo-kystes sont des cavités où s’accumule la sécrétion pancréatique qui compliquent un tiers des pancréatites chroniques.

La stéatorrhée est la diarrhée graisseuse provoquée par une sécrétion insuffisante des enzymes pancréatiques.

Qu'est-ce que le pancréas ?

Le pancréas est une glande allongée d’environ 15 cm de long située en arrière de l’estomac dans la partie supérieure de l’abdomen. Il remplit deux fonctions, exocrine et endocrine.

La fonction exocrine a pour rôle de sécréter des enzymes digestives (trypsine, amylase et lipase) qui participent à la digestion des aliments. Elles sont excrétées dans de petits canaux qui se rejoignent pour former le canal pancréatique principal ou canal de Wirsung, et s’écoulent dans le duodénum.

La fonction endocrine est remplie par les cellules des îlots de Langerhans disséminés dans le pancréas. Elles sécrètent deux hormones, l’insuline et le glucagon, qui participent à la régulation du taux de sucre dans le sang, la glycémie. L’atteinte de cette fonction aboutit à la survenue d’un diabète.

 

Qu'est-ce qu’une pancréatite chronique ?

La pancréatite chronique est une inflammation chronique du pancréas qui évolue vers un œdème, puis une fibrose de la glande, conduisant à sa destruction progressive. Il existe deux formes de pancréatite chronique : la forme calcifiante caractérisée par des dépôts de protéine calcifiés dans les canaux pancréatiques, et la forme obstructive due à un obstacle sur le canal pancréatique principal.

 

Quelles sont les causes ?

La cause majeure de la pancréatite chronique est l’intoxication alcoolique chronique qui est responsable de la maladie dans plus de 80 % des cas. Plus de 10 à 15 ans de consommation d’alcool sont nécessaires au développement d’une pancréatite chronique calcifiante. Le tabac est un facteur de risque associé fréquemment qui multiplie le risque lié à l’alcool.

L’hyperparathyroïdie, les formes familiales et auto-immunes, les formes obstructives dues à un obstacle sur le canal principal (tumeur, calcul ou traumatisme), représentent les autres causes, beaucoup plus rares, de la maladie.

Dans environ 10 % des cas, aucune cause n’est retrouvée. On parle alors de formes idiopathiques.

DIAGNOSTIC >>
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit