Publicité

MIEUX VIVRE

En Afrique du Sud

Cancer du sein : 11 femmes se rasent le crâne en soutien à leur amie

Par solidarité avec leur amie atteinte d’un cancer du sein, Gerdi McKenna, onze sud-africaines se sont rasé la tête. Les cheveux ont été donnés à une association de soutine à la recherche contre le cancer.

Cancer du sein : 11 femmes se rasent le crâne en soutien à leur amie Capture d'écran Vimeo

  • Publié 18.03.2014 à 11h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Gerdi McKenna a un cancer du sein… et des amies en or. Par solidarité avec leur amie malade, onze femmes d'Afrique du Sud se sont rasé la tête et réalisé une séance photo. La vidéo, mise en ligne sur Vimeo, a suscité l’émotion sur la toile.

 

Un geste solidaire

Il y a quelques mois, Gerdi McKenna apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. Les médecins lui expliquent que seule une chimiothérapie peut la traiter. Mais cela signifie aussi perdre ses cheveux. La Sud-africaine prend les devants, et se rase la tête. L’histoire aurait pu s’arrêter ici, mais c’était sans compter sur la solidarité de ses amies. En février dernier, l’une d’entre elles envoie un email à plusieurs connaissances de Gerdi McKenna. Elle les invite à se faire raser les cheveux et à poser sans cheveux.

 

Elles sont onze à se raser pour soutenir leur amie. Toutes se retrouvent au salon de coiffure. Une fois « débarrassées » de leur chevelure, elles se rendent à la séance photo. Certains évoquent le « petit sacrifice » qu’elles réalisent, d’autres se disent heureuses du rôle qu’elles jouent dans le bien-être de leur amie. La surprise est réussie : lorsque Gerdi McKenna découvre les crânes nus des onze femmes, elle est partagée entre rire et larmes. Geste symbolique : les cheveux rasés ont été donnés à l’association CANSA, qui soutient la recherche contre le cancer et l’éducation en Afrique du sud.

 

Regardez la vidéo :

 

Une histoire similaire en Iran

Ce n’est pas la première fois qu’un tel geste de solidarité est médiatisé. En février, en Iran, un garçonnet atteint d’une maladie auto-immune a vu son instituteur se raser pour faire cesser le harcèlement dont il était victime. Ses camarades de classe ont suivi le mouvement et sont tous arrivés le lendemain avec le crâne rasé. Et les internautes ne sont pas les seuls à être émus par cette histoire : le président Hassan Rohani a décidé de prendre en charge les frais médicaux de l’enfant.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité