Publicité

QUESTION D'ACTU

Don de sang, aide aux sans-abri

Des gestes de solidarité pour contrer les neknominations

Depuis quelques semaines, le phénomène des neknominations agite la toile. Pourtant depuis deux semaines, nombre de jeunes gens répondent à ces neknominations par une nouvelle forme de vidéos, les smartnominations.  

Des gestes de solidarité pour contrer les neknominations Julien Voinson est l'un des premiers à avoir répondu aux neknominations par un acte solidaire (Capture d'écran Youtube)

  • Publié 28.02.2014 à 13h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Le « neknomination », qui combine l’expression « to neck a drink » (boire un verre cul-sec) et le mot nomination, est une tendance qui sévit depuis trois semaines sur Facebook. Le principe est simple. Le nominé se filme face à une caméra en train de boire un verre d’alcool de manière plus ou moins spectaculaire puis nomine ses amis sur Facebook. Une pratique qui a entraîné la mort de 5 jeunes hommes au Royaume-Uni depuis son arrivée en Europe. Marisol Touraine s'est inquiétée de voir ce phénomène se propager rapidement. 

Il réinvente les neknominations

Le 14 février dernier, un jeune bordelais a décidé de ne pas répondre à sa « neknomination » de manière traditionnelle. Julien Voinson, jeune photographe bordelais, est le premier des « nominés » à avoir répondu de la sorte. Alors qu’il est nominé par un de ses amis, il préfère ne pas participer « à ce jeux de m**** » et propose une alternative.
On ne le voit pas entrain de boire un verre cul-sec devant sa caméra. Il a préféré offrir 10 hamburgers et 2 bouteilles d’eau à un groupe de sans-abri dans les rues de Bordeaux. Depuis qu’il l’a publié sur Facebook et Youtube, la vidéo a été visionnée plus de 872 000 fois. Il a crée une page consacrée au Smartnomination qui a recueilli le soutien de 13 000 fans sur Facebook.

 

 

 

Au lendemain de la vidéo, un ami de Julien a lui aussi fait une smartnomination dans laquelle il donne toutes ses pièces à une sans-abri, des vêtements à une association et un repas complet à une autre sans-abri.

 

 

 

Des initiatives solidaires

Et le mouvement pour répondre par des gestes de solidarité aux neknominations s’est amplifié. Depuis la première smartnomination, les idées des internautes sont de plus en plus originales. Le site internet Don de soi, qui fait la promotion des dons du sang, a voulu lancé sa propre smartnomination, son nom la Bloodnomination. On se filme entrain de faire un don de sang puis on nomine trois de ses amis Facebook à en faire autant dans la semaine suivant cette nomination. Cette mode fait des émules sur Facebook. La page consacrée au Bloodnomination a déjà 3100 fans. 

De nouveaux types de smartnomination ont vu le jour. Les HelpNomination, les Donnernommer proposent de se filmer entrain de faire un don à une association ou encore d'aider quelqu’un dans le besoin.

Face à cette contre-offensive, les neknominations commencent à s’essouffler. Depuis la semaine dernière, la page officielle des neknominations n’a reçu que 1500 nouveaux fans. Un chiffre relativement faible tant leur nombre avait augmenté extrêmement rapidement pendant deux semaines.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité