Publicité

MIEUX VIVRE

Agence du médicament

Six nouvelles publicités interdites pour la fish pédicure

L'Agence du médicament vient de faire interdire six publicités vantant les vertus des petits poissons utilisés pour la fish pédicure. 

Six nouvelles publicités interdites pour la fish pédicure Jeff Blackler / Rex Fea/REX/SIPA

  • Publié 13.05.2013 à 19h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Sale temps pour les poissons utilisés pour la fish pédicure. Les Garra rufa, ces petits poissons qui vous détachent les squames de la peau quand vous trempez les pieds dans une bassine, ont déjà été épinglés par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation de l'environnement (ANSES) et du travail.

Il y a quelques jours, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a interdit une publicité vantant les bénéfices sanitaires de la « fish pédicure ».  Samedi dernier, note l'Agence de presse médicale , le journal officiel publiait six nouvelles interdictions de publicité pour la fish pédicure. Comme lors de la fois précédente, l'ANSM reonouvelle son oppostion aux allégations mensongères. L'un des messages publicitaires affirmait que les Garra rufa "stimulent les terminaisons nerveuses et relancent la circulation sanguine. D'autres prétendent agir sur les maladies de la peau, comme le psoriasis. 

Dans un avis du 25 avril, l'ANSES avait recommandé un encadrement strict de la pratique afin de prévenir « un risque infectieux potentiel ». L'Agence mettait notamment en garde certains usagers (diabétiques, immunodéprimés, usagers ayant des lésions cutanées aux pieds) qui constituaient « une population sensible à risque plus important d’infection ».

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité