Publicité

MIEUX VIVRE

Natalité dans le monde

La Norvège, le meilleur pays pour devenir maman

Si les pays européens tiennent le haut du pavé, ce n'est pas le cas des pays africains qui occupent malheureusement encore une fois les dernières places de ce classement

La Norvège, le meilleur pays pour devenir maman Caters News Agency/SIPA

  • Publié 05.05.2015 à 17h25
  • |
  • |
  • |
  • |


La Norvège est le meilleur pays pour mettre au monde un enfant. En tout cas si l'on en croit le dernier palmarès annuel établi par l’ONG Save The Children. Le pays scandinave chipe ainsi la première place à son voisin finlandais, leader l’an passé. Si les pays européens trustent les premières places, les pays africains eux sont reléguéaux en bas du classement. La France quant à elle pointe à la 23ème place, un recul de 3 rangs par rapport à l’an passé.


Ce palmarès met une fois de plus en lumière les criantes disparités de niveau de vie entre pays développés et pays en développement. Mais il souligne également les inégalités entre zones urbaines et rurales au sein d'un même pays.

Les pays scandinaves au sommet

Pour établir ce classement, l’ONG a pris en compte plusieurs facteurs. Bien sûr, le risque de décès maternel est le plus important, toutefois, le barème prend aussi en compte d’autres aspects tels que la proportion entre les naissances et les décès ainsi que les conditions de vie des mères une fois sorties de l’hôpital.

Sur les 179 pays étudiés, ceux du continent africain sont les moins sûrs pour la santé des futures mères. Ce phénomène peut naturellement s’expliquer par un manque de développement des infrastructures liées à la maternité mais aussi par une situation politique instable dans plusieurs de ces pays.
En dernière position, la Somalie est ainsi en proie depuis des années aux attaques incessantes des Shebab. Egalement mal placés, le Mali et la République Démocratique du Congo doivent eux-aussi faire face à d’interminables conflits armés.

Les Etats-Unis à la traîne, l'Afrique en crise

Plus étonnant, les Etats-Unis pointent à la 33ème place du classement, deux rangs de moins que l’an passé. Un recul qui peut s'expliquer par le nombre élevés de décès liés à la grossesse ; 15 femmes sur 100 000 meurent en effet outre-Atlantique pendant ou après un accouchement. Les Etats-Unis arrivent ainsi bons derniers des pays développés, juste derrière la Pologne et la Croatie.

Cependant, et aussi surprenant que cela puisse paraître, la richesse économique n’est pas le facteur déterminant, l’exemple des Etats-Unis en est la preuve ultime. Parmi les capitales les plus riches, Washington est celle où le risque de mortalité infantile est le plus élevé (7,9 enfants pour 1000 naissances). Ce classement valorise plus la propension qu’ont les états à investir dans la santé des mères et des enfants, notamment la construction d’hôpitaux capables d’accueillir convenablement la mère et l’enfant, ou encore la qualité du suivi avant et après l’accouchement.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité