Publicité

QUESTION D'ACTU

Encens et bougies polluent nos voies respiratoires


  • Publié 14.09.2017 à 09h38
  • |
  • |
  • |
  • |


Vos amis vont arriver dans un instant ; c’est le moment d’allumer vos bougies parfumées ou vos bâtons d’encens. L’odeur qu’ils vont répandre dans la pièce donnera l’ambiance zen que vous recherchez pour accompagner votre repas. Vos convives apprécieront sans savoir que… vous les intoxiquez, involontairement, bien sûr.

Car ces « désodorisants de combustion » constituent une pollution de l’air intérieur, affirme ce jeudi l’Agence de l’environnement et de la maîtrise d’énergie (Ademe). Dans un rapport, repris par vos quotidiens, l’agence rappelle qu’en brûlant, ces produits dégagent des polluants comme du benzène ou du formaldéhyde. L’encens est, à ce titre, plus polluant que les bougies.
Si vous en faites un usage répété, vous vous exposez à des irritations des voies respiratoires, des migraines ou des problèmes oculaires. A haute dose et sur une longue période, vous augmentez le risque de développer un cancer.

Alors, si, comme plus de la moitié des Français, vous êtes un adepte raisonnable des ambiances parfumées, l’Ademe recommande de privilégier les bâtonnets d’encens aux cônes, d’éviter la combustion simultanée de plusieurs produits et de s’éloigner le plus possible de la fumée dégagée.
Les enfants, les femmes enceintes, les personnes asthmatiques ou âgées étant plus vulnérables, il est préférable de ne pas utiliser ces produits en leur présence. Enfin, dès que vos invités sont partis, la pièce doit être aérée pendant un bon quart d’heure. Le temps pour vous de débarrasser et de ranger la vaisselle !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité