Publicité

QUESTION D'ACTU

Plateforme commune aux complémentaires

Tiers payant généralisé : les médecins rejettent le dispositif des mutuelles

Les complémentaires santé, favorables au tiers payant généralisé, annoncent avoir élaboré un dispositif commun simple pour les médecins. Ces derniers le jugent inacceptable.

Tiers payant généralisé : les médecins rejettent le dispositif des mutuelles Marisol Touraine, Francois Hollande, et Etienne Caniard, Président de la Mutualité Française, BEBERT BRUNO/SIPA

  • Publié 10.02.2015 à 12h08
  • |
  • |
  • |
  • |


« Le tiers payant généralisé ne sera mis en place que si un mécanisme simple est trouvé pour les professionnels de santé ». Avec cette déclaration lors de sa conférence de presse vendredi dernier, François Hollande voulait rassurer les médecins inquiets. Alors, hasard du calendrier, ou coup de maître des mutuelles, deux jours après le discours du Président de la République, les trois fédérations de complémentaires santé, la Mutualité Française, le CTIP (1) et la FFSA (2) ont proposé ce lundi un dispositif commun d'avance des frais pour les patients qu’elle disent simple. 

Testé dès la fin de l'année 2015
Contacté  par pourquoidocteur, le Dr Jean-Martin Cohen Solal, délégué général de la Mutualité française explique : « peu importe qu’il y ait 500 ou 600 complémentaires santé toutes sont désormais d’accord entre elles pour offrir cette solution aux Français. » Et les mutuelles seront bientôt prêtes puisque le dispositif en question sera testé dès la fin de l’année 2015 « pour s’assurer qu’il répond aux exigences des professionnels de santé en termes de simplicité, rapidité, garantie de paiement et qualité de service », écrivent les organisations dans un communiqué de presse.
« Les ajustements nécessaires seront faits pour prendre en compte leurs remarques et déployer un dispositif performant et opérationnel au 1er janvier 2017 », précisent cependant les trois Fédérations.

Ecoutez le Dr Jean-Martin Cohen Solal, délégué général de la Mutualité française : « Le dispositif proposé repose sur une garantie de paiement avec la reconnaissance automatique des droits du patient, un engagement en matière de délais...»


Une solution refusée par les syndicats médicaux
La solution miracle pour mettre en place le tiers payant généralisé viendrait donc des mutuelles. Un scénario difficile à croire, puisque les syndicats de médecins ont exprimé hier leur refus catégorique de cette proposition. Le Dr Luc Duquesnel, président de l’UNOF-CSMF, la branche généraliste du syndicat, confie : « tout d'abord, aucune précision n’est apportée sur le dispositif proposé. » De plus, ce syndicaliste pense que « cette solution va donner davantage de travail aux praticiens lors des consultations. »

Ecoutez le Dr Luc Duquesnel, président de l’UNOF-CSMF : « On est opposé à tout système qui fait que c'est au médecin de contrôler que le patient est à jour de ses droits. Ca va nous mettre dans des situations conflictuelles...»


Les complémentaires santé rejettent d’ores et déjà cette critique et promettent que la carte vitale ou une autre carte permettra une vérification des droits du patient automatique, sans recherche à effectuer par le médecin.

(1) Centre technique des institutions de prévoyance

(2) Fédération Française des Sociétés d' Assurances



Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité