Publicité

QUESTION D'ACTU

23 € pour les syndicats, 31€ pour la ministre

Consultation : combien gagnent réellement les généralistes ?

En se basant sur un calcul de l'Assurance maladie, la ministre de la Santé affirme qu'un généraliste gagne en moyenne 31 euros par consultation. Faux pour les syndicats de médecins. Explications.

Consultation : combien gagnent réellement les généralistes ? GILE/SIPA

  • Publié 14.01.2015 à 19h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Marisol Touraine affirme depuis plusieurs jours dans les médias qu'un généraliste gagne en réalité 31,40 euros par consultation et non pas 23 euros . Une façon de justifier son refus de voir la consultation des généralistes passer de 23 euros à 25 euros (comme pour les spécialistes). Pour expliquer ce chiffre, la ministre de la Santé affirme que ces médecins touchent différents forfaits et majorations à chaque patient qui s'ajoutent au prix de la consultation. Le gouvernement prétend même que la rémunération des généralistes a connu une augmentation de 3,1 % en 1 an. Pourquoidocteur tente de démêler le vrai du faux.

Des forfaits divers et variés
Pour affirmer cela, la ministre de la Santé se base sur des calculs récents de l'Assurance maladie. Dans un document interne que pourquoidocteur s'est procuré, la Sécu parle tout d'abord des majorations existantes directement liées à la consultation. Il s'agit des MGE (enfants 2 à 6 ans) qui rapportent aux médecins 3 euros par consultation, et des MNO (enfants 0 à 2 ans) qui rajoutent 5 euros à chaque patient.
A côté d'elles, on trouve aussi d'autres forfaits. Parmi eux, la majoration de coordination (3 euros), la majoration pour consultation d’un patient insuffisant cardiaque (23 euros), et la majoration pour la consultation de suivi de sortie d'hospitalisation de court séjour des patients à forte comorbidité (23 euros).
Par ailleurs, la majoration personnes âgées (+ de 80 ans) fait gagner 5 euros de plus aux médecins généralistes.

La ROSP
Parallèlement à ces forfaits, il existe d'autres rémunérations touchées par les généralistes du fait de leur statut de médecin traitant. L'Assurance maladie cite par exemple la rémunération médecin traitant, le forfait médecin traitant, mais surtout la rémunération sur Objectif de Santé Publique (ROSP). Les médecins généralistes qui y ont adhéré ont perçu, en moyenne, 5 774 euros (+16  % en un an) au titre de 2013. Toutes ces rémunérations réunies font que le coût de la consultation d'un généraliste a atteint en moyenne 31,49 euros par consultation en 2014. 

 
Source : assurance maladie


Des chiffres contestés par les syndicats de médecins

Un calcul auquel ne croit pas le syndicat UNOF-CSMF, branche généraliste de la CSMF, principal syndicat de médecins libéraux, qui demande que le montant de la consultation soit porté immédiatement à 31 €, « avec un abandon de tous les forfaits et de la rémunération sur objectif de santé publique (ROSP). »
De son côté, Le Dr Claude Leicher, président de MG France, principal syndicat de généralistes, conteste aussi catégoriquement ces calculs : « Marisol Touraine fait une addition de tout et n'importe quoi, ça n'a pas beaucoup de sens. Ce sont des calculs d'apothicaires. On a en effet quelques avantages conventionnels mais ils sont de plus en plus minces. »
Enfin, pour enfoncer encore le clou, l'UNOF-CSMF rappelle que « le montant de la rémunération des médecins généralistes français est un des plus bas d’Europe et est indigne au vu des missions qu’ils remplissent et de leurs consultations quotidiennes de plus en plus complexes du fait du vieillissement d’une population présentant de plus en plus de pathologies chroniques. » Ce syndicat conclut : « En 2015, le C n’est plus à 23 € mais à 22 €, et bientôt avec l’impact du coût du tiers payant à 3,50 € par acte, la Consultation sera en réalité à 18,50 €. »

Ecoutez le Dr Claude Leicher, président de MG France : « Marisol Touraine rajoute des forfaits que tous les médecins ne touchent pas. »


(1) Union Nationale des Omnipraticiens Français- Confédération des Syndicats Médicaux Français

(2) « Avec un DPC réduit en 2015 à une seule action par an, cela correspond à une rupture du contrat conventionnel et à une dévalorisation d’environ un euro de la consultation » (source : communiqué de presse UNOF-CSMF du 13/01/15)

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité