Publicité

QUESTION D'ACTU

Chirurgie ambulatoire, génériques...

Budget : nouveau tour de vis pour les professionnels de santé

Nouveau plan générique, développement de la chirurgie ambulatoire, baisse des tarifs des professionnels libéraux figurent parmi les nouvelles mesures d’économies du gouvernement.

Budget : nouveau tour de vis pour les professionnels de santé

  • Publié 30.09.2014 à 09h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Malgré le nouveau plan d’économies 2015 arrêté par le gouvernement pour la branche maladie de la Sécurité sociale, Marisol Touraine l’assure : « Il n’y aura pas de déremboursement et de diminution de prise en charge de nos concitoyens ». Et en dépit du coût du traitement contre l’hépatite évalué à « plusieurs centaines de millions d’euros » dès cette année, l’objectif national des dépenses d’assurance maladie sera même revu à la baisse avec une croissante limitée à +2,1 % en 2015 (contre 2,4% en 2014). Cela représente concrètement un effort de près de 3,2 milliards d’euros d’économies.


Dans le détail, le gouvernement mise sur 1,2 milliard d'économies autour d’un ensemble d’actions relatif à la « pertinence et au bon usage » du soin qui comprend une baisse des tarifs des professionnels de santé libéraux et la réduction du volume des prescriptions médicales les plus coûteuses.
Un autre milliard d’euros d’économies sera consacré comme chaque année à la baisse de prix de médicaments et au développement des génériques, avec l’annonce prochaine d’un plan en ce sens. A noter la symbolique baisse de tarifs des dispositifs médicaux (seulement 50 millions d’euros) alors qu’il s’agit d’un secteur de dépenses à très forte croissance ces dernières années. Ce PLFSS 2015 prévoit toutefois de créer un nouveau dispositif destiné à accélérer l’arrivée de « lignes de produits génériques » de dispositifs médicaux sur le marché.


900 millions d'euros sur l'hôpital

Enfin, les établissements de santé seront mis à contribution à hauteur de 900 millions d’euros, en incluant notamment le développement de la chirurgie ambulatoire. Ce projet de budget 2015 de la Sécurité sociale comprend par ailleurs plusieurs mesures en faveur de l’accès aux soins. A commencer par la mise en place du tiers payant intégral pour les bénéficiaires de l’aide à la complémentaire santé (ACS) dès le 1er janvier 2015 pour éviter que l’avance de frais pour ces patients en situation de précarité conduise à un renoncement de soins pour des raisons financières...En attendant la généralisation du tiers payant intégral pour tous programmée dans la future loi de santé.

Si le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 ne comprend finalement pas de réduction de la durée de séjour en maternité réclamée par l’Assurance-maladie et la Cour des comptes, le gouvernement prévoit toutefois de mettre la branche famille à contribution en réduisant sensiblement la durée du congé parental (de 3 ans maximum à 18 mois) et en divisant par trois la prime de naissance (de 923 à 307 euros) à partir du deuxième enfant, octroyée aux couples en dessous de 48 888 euros annuels de revenus.

 

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité