Publicité

QUESTION D'ACTU

Entre 5 à 7 fois par semaine

Obésité : les enfants qui mangent en famille, 40% moins à risque

Les enfants qui prennent le petit-déjeuner et le dîner régulièrement avec au moins l'un de leurs parents seraient moins susceptibles d’être en surpoids ou obèses selon une étude européenne.  

Obésité : les enfants qui mangent en famille, 40% moins à risque Mood Board / Rex Featur/REX/SIPA

  • Publié 01.06.2014 à 16h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Les repas en famille ne seraient pas seulement générateurs de bons moments passés avec ceux que l’on aime, ils auraient également des vertus pour la santé et plus particulièrement pour la ligne des enfants. C’est ce que vient de révéler une large étude réalisée dans 8 pays européens sur plus de 8000 enfants. Ainsi ces chercheurs ont donc analysé l’impact des habitudes alimentaires et familiales sur le poids et la corpulence de tous ces jeunes âgés de 10 à 12 ans et vivant en Norvège, aux Pays-Bas, en Grèce, en Belgique, en Hongrie, en Espagne, en Suisse et en Slovénie.

 

Petit déjeuner et dîner en famille au moins 5 jours sur 7

Si les résultats de cette large étude n’ont pas été significatifs concernant le repas du midi, le petit-déjeuner et le dîner en famille à l’inverse semblent jouer un rôle crucial pour la silhouette des enfants. En effet, cette expérience met en évidence que enfants qui prennent leur petit-déjeuner avec au moins un des parents 5 à 7 fois par semaine sont 40% moins susceptibles d’être obèses que les autres. Pour ce qui est du dîner, même si son impact serait moins important que pour le 1er repas de la journée, cette analyse montre tout de même que ceux qui profitent régulièrement de ce dernier repas du jour en famille seraient 30% moins à risque d’être en surpoids ou obèse dans l’enfance. Si les bienfaits d’un petit-déjeuner familial avaient déjà été montrés dans des travaux antérieurs, les données concernant le dîner sont tout à fait nouvelles d’après ces chercheurs.

 

Manger en famille pour veiller au contenu des assiettes des plus jeunes

Si le fait de manger en famille ne rend pas directement plus mince, c’est en réalité probablement le fait que ce rituel familial encourage des comportements alimentaires plus sains. Lorsque les enfants mangent aux côtés de leurs parents, cela permet d’une part, tout simplement au père ou la mère de veiller de plus près à l’équilibre alimentaire des assiettes des plus jeunes. D’autre part, prendre le petit-déjeuner en famille permet aussi de s’assurer que les enfants ne partent pas l’école le ventre vide comme c’est souvent le cas. Les experts rappellent que des études précédentes ont déjà mis en évidence le risque de grignotage plus important des enfants qui ne mangent quasiment rien le matin. « Les enfants mangent plus lentement avec leurs parents car ils sont dans la conversation et ils ingurgitent moins leur nourriture et puis les parents que ce soit consciemment ou inconsciemment supervisent ce qu'ils mangent » conclut Tam Fry, porte-parole du Forum national sur l'obésité concernant ces résultats qui viennent d’être présentés au congrès européen de l’obésité qui s'est déroulé ces derniers jours à Sofia en Bulgarie. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité