Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 37 577 jeunes canadiens

Obésité infantile : une éducation trop stricte augmente les risques

L'obésité infantile est influencée par le mode de vie de la famille mais aussi par l'éducation. En particulier si les parents sont stricts.

Obésité infantile : une éducation trop stricte augmente les risques ISIFA/SIPA

  • Publié 21.03.2014 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


De nombreux travaux se sont intéressées à l’influence des habitudes et des comportements des parents sur l’alimentation et le poids de leurs enfants. En 2009, une étude Américano-hispanique montrait que lorsque les parents mangeaient beaucoup de fast-foods et passaient trop de temps sur le canapé, leurs enfants les imitaient. Une autre étude montrait que des enfants autorisés par leurs parents à rester longtemps devant la télévision ou l’ordinateur avaient de grandes chances de devenir obèses.
Mais pour la première fois, une étude prend en compte l’éducation globale sur les risques d’obésité infantile. Les chercheurs de la McGill University de Montréal ont, pour cela, observé 37 577 jeunes canadiens de 2 à 11 ans et leurs parents.
Ces derniers devaeint remplir un questionnaire permettant de déterminer quel type de parents ils étaient. Ils ont été akors répartis en quatre catégories : les parents stricts mais ayant de l’attention pour leurs enfants, les parents stricts et distants, les parents permissifs et les parents négligents. Sachant les deux derniers styles de parents étaient les plus problématiques, les chercheurs se sont concentrés sur les parents autoritaires et leurs enfants.

Après analyse de l’Indice de Masse Corporelle (IMC) des enfants, l’équipe de Lisa Kakimani, auteur de l’étude, a découvert que les enfants, dont parents autoritaires et peu ouverts au dialogue et aux preuves d’affections, ont 30 % de risques en plus de devenir obèse entre 2 et 5 ans et 37 % entre 6 et 11 ans que dans l'autre groupe.
Les chercheurs ont également mis en évidence que les enfants vivant dans un foyer pauvre auront plus de risques de devenir obèse quelque soit le style d'éducation de leurs parents. 


L’auteur, Lisa Kakimani, explique « si vous traitez votre enfant en alternant entre l’affection et des limites, les enfants auront moins de risques d’être obèses. » Pour elle, cette étude pourrait permettre aux parents de revoir leur « style » d'éducation. Cette étude contredit totalement une étude publiée dans la Revue Pediatrics en décembre 2013. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité