Publicité

QUESTION D'ACTU

100% possèdent une crème solaire

Dangers du soleil : près d'1 voyageur sur 2 ne se protège pas bien

Près de la moitié des personnes qui se rendent dans des pays tropicaux déclarent avoir souffert de brûlures à cause du soleil, selon une étude publiée sur le British Journal of Dermatology.

Dangers du soleil : près d'1 voyageur sur 2 ne se protège pas bien Petros Karadjias/AP/SIPA

  • Publié 26.05.2014 à 15h51
  • |
  • |
  • |
  • |


Les touristes ne semblent pas avoir pris conscience des dangers du soleil.
Selon une étude publiée dans le British Journal of Dermatology, menée sur plus de 1000 passagers de nationalités différentes, de plus de 35 ans, les personnes qui se rendent dans des pays tropicaux ne se protègent pas assez du soleil.

 

Les sondés étaient des voyageurs partant ou revenant de pays tropicaux (Caraïbes, Iles Canaries, Afrique du Sud), qui se trouvaient à l'aéroport Franco-Suisse de Bâle-Mulhouse. 44% ont déclaré avoir eu une brûlure durant leur séjour, et près de 30% avoir eu des cas douloureux de brûlures. Les parties les plus touchées étant le visage, le cou et les épaules, le décolleté, les bras et le tronc.

Les voyageurs sondés connaissent néanmoins les risques des rayons UV pour la peau, puisque près de 100% des voyageurs mettent une crème solaire dans leur valise. « Le nombre de brûlures de retour de vacances, des lieux où les rayonnements UV sont intenses, est très élevé, même si la majorité des personnes interrogées ont montré qu'elles détenaient une vraie connaissance des risques de développer des tumeurs et de vieillissement prématuré de la peau, » a déclaré Christian Surber, de l'Université de Bâle et auteur du sondage. Environ 97% des sondés avaient donc une crème solaire dans leur valise, 93% des lunettes de soleil et 63% un chapeau.

Les voyageurs semblent donc conscients des dangers du soleil, mais ne prennent pas les mesures nécessaires pour s'en protéger.

 

Un risque élevé de mélanomes

L'exposition aux rayonnements UV étant un facteur de risque principal des mélanomes, causant des cancers de la peau, il est nécessaire de sensibiliser les personnes concernant les risques liés à une exposition prolongée au soleil, sans protection solaire. 

Le mélanome est une forme de cancer de la peau très dangereuse du fait de sa capacité à former des métastases dans les organes vitaux tels que les poumons, le foie ou le cerveau. Plus d’un malade sur 10 décède de métastases du cancer de la peau ayant atteint un organe interne.

Les cancers de la peau toucheraient 80 000 personnes par an, et la plupart seraient dus à une surexposition incontrôlée, notamment dans l’enfance. C'est pour cela que des dermatologues ont lancé il y a peu de temps avec le laboratoire La Roche-Posay, le « brevet solaire », un opération qui consiste à initier, de façon ludique, les enfants de classes primaires aux connaissances scientifiques concernant le soleil et les UV afin qu'ils puissent également expliquer à leurs parents pourquoi et comment ils doivent se protéger.

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité